Tueries de Toulouse et de Montauban : le souvenir, cinq ans après

Deux hommages ont été rendus ce dimanche 19 mars aux sept victimes de Mohammed Merah.

FRANCE 3
avatar
France 3France Télévisions

Mis à jour le
publié le

Cinq ans après, la douleur se lit encore sur les visages. Devant l'école juive Ohr Torah de Toulouse (Haute-Garonne), l'émotion est immense ce dimanche 19 mars. Personne n'a oublié ce matin du 19 mars 2012. Ici, ce jour-là, quatre victimes tombent sous les balles du terroriste, quatre vies fauchées : celle de Jonathan Sandler, de ses deux fils Gabriel et Arieh et celle de Myriam Monsonego, la fille du directeur de l'établissement.

Une attaque dirigée contre la communauté juive

Son père, toujours bouleversé, trouve aujourd'hui la force de parler. Cette attaque dirigée contre la communauté juive est intervenue quelques jours après les assassinats des trois militaires. Sept victimes tuées par un même homme, Mohammed Merah. Sept noms égrenés lors d'une deuxième cérémonie d'hommage à Toulouse. Dans le silence, des gerbes de fleurs sont déposées. Le ministre de l'Intérieur avait fait le déplacement.

Le JT
Les autres sujets du JT
L\'école juive Ohr-Torah, anciennement Ozar-Hatorah, l\'établissement attaqué par Mohamed Merah, photographié le 19 mars 2013.
L'école juive Ohr-Torah, anciennement Ozar-Hatorah, l'établissement attaqué par Mohamed Merah, photographié le 19 mars 2013. (FREDERIC LANCELOT / SIPA)