Syrie : l’ONU demande une trêve pour évacuer les civils de Raqqa

En Syrie, près de 20 000 civils sont pris au piège à Raqqa, le fief de l’État islamique. L’ONU demande une trêve, explique le journaliste Franck Genauzeau.

Voir la vidéo
FRANCE 2
avatar
France 2France Télévisions

Mis à jour le
publié le

Les civils sont en danger à Raqqa (Syrie) explique le journaliste Franck Genauzeau. "Selon l’ONU, près de 20 000 personnes seraient prises au piège au cœur de Raqqa (Syrie), confrontées d’un côté aux bombardements de la coalition internationale qui essaye de reprendre la ville et de l’autre aux violences du groupe Etat islamique. Plusieurs organisations internationales demandent une pause humanitaire et l’instauration de corridors sécurisés pour permettre aux civils de fuir Raqqa. C’est le cas d’Amnesty International, qui dénonce ‘le labyrinthe mortel dans lequel se trouvent les habitants’", précise-t-il.

800 civils morts, dont 200 enfants

Le journaliste poursuit : "L’assaut sur Raqqa a débuté il y a deux mois et demi, et est mené par une coalition arabo-kurde, avec le soutien notamment de la France et des États-Unis. Cette offensive aurait d’ores et déjà permis de reprendre 60% du fief du groupe Etat islamique, mais sans épargner les civils. Les bombardements auraient fait près de 800 morts, dont 200 enfants".

Le JT
Les autres sujets du JT
(CITIZENSIDE/GUILLAUME BRIQUET / CITIZENSIDE)