Syrie : les Etats-Unis déploient une batterie d'artillerie des Marines avant l'assaut sur Raqqa

Les militaires américains avaient déjà renforcé il y a quelques jours leur présence dans le nord de la Syrie, en envoyant des véhicules blindés. 

Une unité de protection kurde à Tal Abyad, dans le nord de la Syrie, près de Raqqa, le 22 juin 2015.
Une unité de protection kurde à Tal Abyad, dans le nord de la Syrie, près de Raqqa, le 22 juin 2015. (UYGAR ONDER SIMSEK / AFP)
avatar
franceinfo avec AFPFrance Télévisions

Mis à jour le
publié le

C'est une nouvelle inflexion dans la mission des soldats américains en Syrie. Mercredi 8 mars, les Etats-Unis ont déployé une batterie d'artillerie des Marines dans le pays pour appuyer l'offensive sur Raqqa, capitale autoproclamée du groupe Etat islamique, a indiqué un responsable américain, confirmant des informations parues dans le Washington Post.

L'envoi de ces canons marque une implication accrue des militaires américains en Syrie, qui sont environ 500. Jusqu'alors, ils étaient cantonnés à un rôle de conseil des forces locales se battant contre les jihadistes, principalement les Forces démocratiques syriennes (FDS), une alliance arabo-kurde.

Raqqa coupée de l'extérieur avant l'assaut final

Les canons vont leur permettre désormais d'appuyer directement l'offensive des FDS sur Raqqa, lancée à l'automne dernier. Les FDS sont actuellement à proximité de la ville. Elles ont coupé les principaux axes de communication de Raqqa avec l'extérieur, ouvrant la voie au lancement de l'assaut final, selon les militaires américains.

Ces derniers avaient déjà renforcé il y a quelques jours leur présence près de Minbej, dans le nord de la Syrie, en y déployant des véhicules blindés Strykers afin de prévenir des combats entre les différentes formations armées présentes sur place.