Raqqa libérée : vers la fin de l'État islamique ?

Fief de l'État islamique, Raqqa (Syrie) est désormais libre. Mais cela ne signifie pas pour autant que l'organisation terroriste est de l'histoire ancienne.

Voir la vidéo
FRANCE 2
avatar
France 2France Télévisions

Mis à jour le
publié le

Les forces kurdes et arabes qui ont libéré la ville de Raqqa (Syrie) n'en finissent pas de célébrer la chute de ce qui était la capitale du groupe État islamique depuis 2014. Raqqa a aussi été la base arrière d'où les attentats en Europe ont été commandités et organisés. Elle est aujourd'hui un immense champ de ruines.

"Les idéologies du jihad sont toujours présentes"

Après Mossoul (Irak), la chute de Raqqa signifie-t-elle pour autant la fin de Daech ? "C'est la fin de l'assise territoriale de l'État islamique [...] En revanche, les idéologies du jihad sont toujours présentes", estime de son côté Antoine Basbous, président de l'Observatoire des pays arabes (OPA). Les derniers jihadistes étrangers, 200 à 300, s'étaient retranchés dans le stade et l'hôpital. Devant la défaite, certains ont négocié leur départ vers d'autres zones tenues par les jihadistes. Une exfiltration dans un bus a notamment été filmée à la dérobée par un combattant. D'autres se sont rendus et sont aujourd'hui prisonniers. L'organisation terroriste compterait toujours 6 000 combattants en Syrie et en Irak.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des soldats des Forces démocratiques syriennes entrent dans Raqqa (Syrie), le 17 octobre 2017.
Des soldats des Forces démocratiques syriennes entrent dans Raqqa (Syrie), le 17 octobre 2017. (ERIK DE CASTRO / REUTERS)