Raqqa : au cœur de la ville libérée

Ce 18 octobre, le nettoyage de Raqqa a commencé. La ville est un tas de ruines. il faudra du temps pour faire revenir les populations et déminer les bâtiments piégés par les jihadistes.

Voir la vidéo
France 2
avatar
France 2France Télévisions

Mis à jour le
publié le

La capitale du pseudo-califat a été pulvérisée. Les premiers journalistes arrivés à Raqqa, en Syrie, décrivent une cité broyée. Libérée, la ville n'en reste pas moins à haut risque constate notre confrère de Radio France : "Un combattant des forces démocratiques syriennes vient de sauter sur une mine", témoigne-t-il. La signature de Daesh, qui truffe d'explosifs tous ses bastions perdus. Pour ces combattants, il faut à présent s'assurer que la ville est entièrement sécurisée.

Les libérateurs font des tours d'honneur

Dans le stade municipal, les libérateurs font des tours d'honneur. C'est ici que les jihadistes se sont retranchés avant la défaite. Ils y avaient creusé des galeries et des tunnels. Avec eux, ils avaient gardé des civils comme bouclier humain, comme cette famille, une des dernières à avoir été évacuée du stade. Des Syriens, épuisés par trois ans de terreur et d'occupation, ballotée d'une ville à l'autre. Une population pour qui la guerre n'est pas encore terminée.

Le JT
Les autres sujets du JT
Les Forces démocratiques syriennes dans les rues de Raqqa (Syrie), le 17 octobre 2017.
Les Forces démocratiques syriennes dans les rues de Raqqa (Syrie), le 17 octobre 2017. (ERIK DE CASTRO / REUTERS)