Mossoul : aux abords de la vieille ville

Mossoul est toujours en partie aux mains de l'Etat islamique. Les combats y sont toujours très violents dans la partie ouest, et les habitants tentent de fuir la ville.

FRANCE 2
avatar
France 2France Télévisions

Mis à jour le
publié le

Ce sont des familles entières qui sortent des décombres où elles se cachaient depuis des semaines voire plus. Les unités d'élite irakiennes les évacuent une à une, au fur et à mesure de l'avancée vers le centre de Mossoul. Cette fois, c'est la gare ferroviaire qui a été libérée ou ce qu'il en reste. "Il y a des corps dans les décombres, une quinzaine, les islamistes ne voulaient pas qu'on les récupère, ils nous tiraient dessus". témoigne un habitant. Mossoul est la deuxième ville d'Irak.

L'est de la ville repris par les forces irakiennes

En cinq mois, les forces irakiennes ont repris l'est de la ville et avancent maintenant de l'autre côté du fleuve, vers la vieille ville et sa fameuse mosquée Al Nouri. C'est là que le leader de Daech avait proclamé le califat. "Maintenant, les rues sont trop étroites, nos forces combattent à pied" explique le général Haider Yusuf Abdullah de la police irakienne. La bataille se fait maison par maison. Les forces au sol sont appuyées par ces tirs d'hélicoptères ou par l'utilisation d'obus de mortiers avec l'appui des forces américaines.

Le JT
Les autres sujets du JT
Les forces antiterroristes irakiennes engagées en première ligne contre le groupe État islamique pour la reconquête de Mossoul, début mars 2017
Les forces antiterroristes irakiennes engagées en première ligne contre le groupe État islamique pour la reconquête de Mossoul, début mars 2017 (RADIO FRANCE / ÉTIENNE MONIN)