Le groupe Etat islamique a déjà utilisé des armes chimiques, selon la CIA

A en croire l'Agence centrale du renseignement américaine, le groupe terroriste serait aussi en mesure de fabriquer des petites quantités de chlorine et de gaz moutarde.

Une image de propagande montrant des combattants du groupe Etat islamique à Raqqa, en Syrie, le 19 novembre 2015. 
Une image de propagande montrant des combattants du groupe Etat islamique à Raqqa, en Syrie, le 19 novembre 2015.  (MAXPPP)
France Télévisions

Mis à jour le
publié le

"Il y a un certain nombre de fois où le groupe Etat islamique a utilisé des armes chimiques sur le champ de bataille." C'est ce qu'affirme le directeur de la CIA, John Brennan, selon des extraits d'une interview diffusés jeudi 11 février par la chaîne CBS (en anglais). "La CIA pense que l'Etat islamique a la capacité de fabriquer des petites quantités de chlorine et de gaz moutarde", indique-t-il aussi.

Interrogé sur la capacité des jihadistes à exporter ces agents chimiques pour une utilisation hors d'Irak ou de Syrie, John Brennan a répondu qu'il était possible que cela arrive. "C'est pour cela qu'il est si important de couper les diverses routes de transport et de contrebande que [les combattants du groupe terroriste] ont utilisées", a-t-il souligné.

Une première depuis 1995

Mardi, le coordonnateur du renseignement américain James Clapper a déjà affirmé que le groupe jihadiste avait "utilisé des produits chimiques toxiques en Irak et en Syrie, y compris" le gaz moutarde. Il a expliqué que c'était la première fois qu'un groupe extrémiste avait produit et utilisé un agent chimique dans une attaque depuis un attentat au gaz sarin dans le métro de Tokyo, en 1995. Depuis le début du conflit syrien, les camps en présence ont été accusés à plusieurs reprises d'avoir eu recours à des armes chimiques, interdites par la législation internationale.