La coalition internationale fait reculer le groupe État islamique en Irak

Les avions de la coalition internationale pilonnent sans relâche les positions jihadistes en Irak et en Syrie. Selon Jean-Yves Le Drian, ministre de la Défense français, l'organisation EI recule en Irak.

Voir la vidéo
FRANCE 2

Mis à jour le , publié le

Les bombardements contre le groupe État islamique ne faiblissent pas. La coalition internationale maintient ses raids en Irak et en Syrie. L'artillerie turque a visé plus de 500 positions jihadistes ces derniers jours. Et depuis lundi, les avions français ont frappé sept fois en Irak, notamment à Mossoul.

Un centre de communication et de propagande a ainsi été détruit. Selon Jean-Yves Le Drian, la mobilisation porte ses fruits. "Ce que l'on peut dire aujourd'hui, c'est que Daech recule. Daech recule en Irak. Alors, il faut être très précautionneux, très prudents, mais quand même", a déclaré à BFMTV le ministre de la Défense français hier, jeudi 14 janvier.

La Russie oeuvre avec Bachar Al-Assad

Dans le même temps, l'état-major russe affirme avoir mené pour la première fois des opérations en commun avec l'aviation de Bachar Al-Assad. En ce moment, les appareils de la coalition internationale effectuent une centaine de sorties par jour.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des Rafale de l'armée française de retour sur le Charles-de-Gaulle après une mission dans le cadre de l'opération "Chammal", le 23 novembre 2015.
Des Rafale de l'armée française de retour sur le Charles-de-Gaulle après une mission dans le cadre de l'opération "Chammal", le 23 novembre 2015. (ANNE-CHRISTINE POUJOULAT / AFP)