L'Etat islamique revendique une double attaque dans le sud de l'Irak qui fait au moins 74 morts

Il s'agit de l'attaque la plus meurtrière depuis la reprise de Mossoul aux jihadistes en juillet. 

Le groupe Etat islamique a revendiqué le 14 septembre 2017 une double attaque qui a fait au moins 52 morts dans le sud de l\'Irak.
Le groupe Etat islamique a revendiqué le 14 septembre 2017 une double attaque qui a fait au moins 52 morts dans le sud de l'Irak. (GOOGLE MAPS)
avatar
franceinfoFrance Télévisions

Mis à jour le
publié le

Le groupe Etat islamique (EI) a revendiqué, jeudi 14 septembre, via son organe de propagande Amaq, une double attaque qui a fait au moins 74 morts et 93 blessés dans le sud de l'Irak. Il s'agit de l'attaque la plus meurtrière depuis la reprise de Mossoul aux jihadistes en juillet.

L'EI affirme que plusieurs kamikazes ont mené cette attaque contre un restaurant et un point de contrôle de la sécurité, près de Nassiriya, à 300 km au sud de Bagdad, dans la province de Zi Qar. Le bilan pourrait encore augmenter, selon des responsables locaux qui ont précisé que des blessés étaient dans un état critique.

Une région jusque-là relativement épargnée

La première attaque, à l'arme automatique, a eu lieu près d'un restaurant sur une autoroute, à la sortie de Nassiriya. La seconde, à la voiture piégée, a visé un point de contrôle de la sécurité sur cette même autoroute, selon un porte-parole du ministère de l'Intérieur. Cette route est régulièrement empruntée par des pèlerins et visiteurs venus de l'Iran voisin, pour se rendre vers les villes saintes irakiennes de Najaf et Kerbala, plus au nord.

Des attaques revendiquées ou attribuées à l'EI ensanglantent l'Irak quasi quotidiennement. La province de Zi Qar était toutefois relativement épargnée, et peu d'attaques de cette envergure s'y étaient produites.