Irak: 30 morts dans un attentat suicide revendiqué par l'Etat islamique

L'attentat a rapidement été revendiquée dans un communiqué par l'EI, qui a identifié le kamikaze comme Saifullah al-Ansari.

Le village se situe près de la localité d'Iskandariyah, à environ 40 km au sud de la capitale irakienne.
Le village se situe près de la localité d'Iskandariyah, à environ 40 km au sud de la capitale irakienne. (GOOGLE MAPS)

Mis à jour le , publié le

Nouvel attentat en Irak. Un attentat-suicide a fait au moins 30 morts, vendredi 25 mars, après un match de football dans le village d'Al-Asriya. "Ils étaient en train de décerner le trophée aux vainqueurs quand le kamikaze s'est fait exploser dans la foule", a indiqué à l'AFP un capitaine de police. Le village se situe près de la localité d'Iskandariyah, à environ 40 km au sud de Bagdad.

Un témoin, Haidar Kadhem, 20 ans, qui est sorti indemne de l'attentat, a raconté à l'AFP par téléphone qu'il y avait eu une "énorme déflagration" et puis "le chaos". "La majorité de l'assistance était composée de jeunes gens, je les voyais s'enfuir à travers le terrain, demandant de l'aide", a-t-il indiqué.

Plus de 65 blessés

Selon la police, plus de 65 personnes ont également été blessées dans l'explosion. Une source médicale à l'hôpital d'Iskandariyah a confirmé le bilan, précisant que l'attaque était survenue vers 17 heures, heure de Paris. "Le maire est décédé à l'hôpital des suites des graves blessures qu'il a subies dans l'explosion", a déclaré un médecin.

L'attentat a rapidement été revendiquée dans un communiqué par le groupe Etat islamique, qui a identifié le kamikaze comme Saifullah al-Ansari et a affirmé que l'explosion avait fait plus de 60 morts et plus de 100 blessés. Le 6 mars, 61 personnes avaient été tuées dans un attentat-suicide revendiqué par l'EI à Hilla, à 80 km au sud de Bagdad, l'attaque la plus meurtrière depuis le début de l'année en Irak.