VIDEO. Irak : ces Français qui combattent l'Etat islamique au Kurdistan

Depuis les attentats de 2015, des Français ont décidé de prendre les armes pour combattre le groupe Etat islamique sur le front kurde. Une équipe de France 3 en a rencontré quelques-uns.

Voir la vidéo
France 3

Mis à jour le , publié le

Les blessures infligées à la France par Daech ont amené Matthieu à partir combattre l'organisation terroriste sur son terrain. Le quadragénaire laisse derrière lui son travail de garde du corps et une famille inquiète. Direction le Kurdistan, en guerre ouverte contre les djihadistes de Daech. "Je vais m'engager à fond dans cette cause, jusqu'à perdre la vie s'il le faut", confie Matthieu dans l'avion.

Au pied du mont Sinjar, en Irak, d'autres Français ont déjà fait leur chemin vers les lignes ennemies. François, 28 ans, a intégré le bataillon kurde il y a deux mois. Diplômé de l'école militaire de Saint-Cyr, il s'est détourné de l'armée pour une carrière de chanteur lyrique. Il a renfilé son treillis pour venir défendre les chrétiens d'Orient.

L'accord de la France indispensable

Ce bataillon a accueilli jusqu'à onze volontaires français, qui ont tous payé seuls leur équipement. "Sans l'accord de la France, nous n'intégrons personne dans nos bataillons et nous faisons toujours une enquête", explique un major général à l'arrivée à Erbil de Matthieu, "déçu" de ne pouvoir intégrer immédiatement un bataillon. Matthieu a patienté dix jours sans réponse. Il n'a pas convaincu et s'est décidé à rentrer en France.

Le JT
Les autres sujets du JT