Indonésie : le groupe État islamique revendique les attentats simultanés

Suivant le mode opératoire des attaques du 13 novembre à Paris, des commandos ont attaqué des lieux touristiques de Jakarta, en Indonésie. Sept personnes sont mortes, dont cinq assaillants.

Voir la vidéo
FRANCE 3

Mis à jour le , publié le

Cinq attentats-suicides ont eu lieu ce jeudi 14 janvier à Jakarta, capitale de l'Indonésie. Le mode opératoire suivi par les terroristes semble calqué sur celui des attaques du 13 novembre à Paris. La panique s'est emparée d'une grande artère de la ville ce matin quand un homme a ouvert le feu sur la foule. Les forces de l'ordre sont rapidement intervenues. Quelques minutes après, deux assaillants se sont retranchés derrière une voiture, avant qu'une explosion ne sème le chaos.

Les terroristes visaient des endroits fréquentés par les touristes occidentaux. Étaient notamment concernés un cinéma, un café américain et un restaurant. Le bilan aurait pu être bien plus lourd. On compte deux morts, tués par balles, ainsi que 20 blessés parmi les civils. Cinq assaillants ont été tués, dont trois kamikazes.

La première attaque dans le pays musulman le plus peuplé

Ces attentats ont été revendiqués par le groupe État islamique. "Ce commando a des liens avérés avec le groupe État islamique à Raqqa, en Syrie", confirme Tito Karnavian, chef de la police indonésienne. C'est la première fois que l'organisation frappe dans le pays musulman le plus peuplé au monde. Ces dernières années, les principales attaques étaient revendiquées par la Jemaah Islamiyah, ramification d'Al-Qaïda.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des policiers indonésiens sont postés derrière un véhicule après une série d'attaques à Jakarta (Indonésie), le 14 janvier 2016.
Des policiers indonésiens sont postés derrière un véhicule après une série d'attaques à Jakarta (Indonésie), le 14 janvier 2016. (BAY ISMOYO / AFP)