Fleur Pellerin ferait une "erreur" en censurant le documentaire "Salafistes"

François Margolin est sur le plateau du Grand Soir 3 ce lundi 25 janvier pour parler de son documentaire sur le salafisme, qui fait débat.

Voir la vidéo
France 3

Mis à jour le , publié le

Dans Salafistes, il y a des images très dures, sans filtre, des interviews de penseurs et d'islamistes radicaux sans commentaires ni contrepoint, c'est ce qui suscite la controverse au plus niveau de l'État. "Je ne comprends pas la polémique. Ce qui est choquant, c'est la réalité de Daech, la réalité des attentats qu'ils ont commis, la réalité de leur pensée. Ce n'est pas le messager qui doit être censuré", explique le coréalisateur François Margolin sur le plateau du Grand Soir 3 ce lundi. "Il est important de montrer la réalité en face, comme Shoah de Claude Lanzmann. Le déni de réalité est un travers dans lequel il ne faut pas tomber".

"La France est assez forte"

"Le spectateur est mûr pour voir un certain nombre de choses. Il a subi les attentats, il est au courant de ce qui se passe et il est en demande d'explications". François Margolin ne sait pas encore si son documentaire sortira bien mercredi 27 janvier ni s'il sera interdit aux moins de 18 ans. "Je pense vraiment que le gouvernement et Fleur Pellerin ne feront pas l'erreur d'interdire ce film. Cela donnerait une victoire aux jihadistes qui se diraient que même leurs idées, simplement quand elles sont exposées, font peur et ce n'est pas le cas. La France est assez forte pour y résister".

Le JT
Les autres sujets du JT