État islamique : la Tunisie demande l'aide internationale

La Tunisie poursuit ses opérations anti-jihadistes près de la frontière libyenne. Le point avec France 2.

Voir la vidéo
FRANCE 2

Mis à jour le , publié le

Depuis plusieurs mois, la Tunisie est confrontée à un afflux de combattants de Daesh . Face à la menace, les Tunisiens s'unissent derrière leur drapeau, et soutiennent les forces de l'ordre. Ces derniers ont arrêté ou abattu depuis lundi une cinquantaine de jihadistes, venus de la Libye voisine. "Nous sommes tous avec nos militaires et nos soldats, et vive la Tunisie", lance à France 2, Nouar Ramzi, professeur de Français.

Un soutien international

Une réaction unanime, car les Tunisiens ont compris cette semaine que Daesh, après avoir visé les touristes, s'en prenait maintenant à l'État et à la population de Tunisie, une première. "Les Tunisiens estiment qu'ils ont gagné la bataille de Ben Guerdane, mais pour la suite de leurs combats contre Daesh, ils réclament un soutien international", conclut Stéphanie Perez, envoyée spéciale en Tunisie.

 

Le JT
Les autres sujets du JT
Des officiers de police tunisiens montent la garde près d'un cimetière après l'attaque jihadiste de Ben Guerdane (Tunisie), le 9 mars 2016. 
Des officiers de police tunisiens montent la garde près d'un cimetière après l'attaque jihadiste de Ben Guerdane (Tunisie), le 9 mars 2016.  (ZOUBEIR SOUISSI / REUTERS)