État islamique : faut-il s'inquiéter de l'utilisation probable de gaz moutarde ?

L'organisation pour l'interdiction des armes chimiques craint que l'EI ait utilisé du gaz moutarde l'été dernier contre les forces kurdes.

Voir la vidéo
FRANCE 2

Mis à jour le , publié le

La situation est préoccupante. L'été dernier, le groupe état islamique aurait utilisé du gaz moutarde en Irak contre les forces kurdes. "C'est inquiétant, car ce gaz moutarde peut provenir de gaz existants, mais il peut aussi avoir été fabriqué par des combattants du groupe Etat islamique", explique Étienne Leenhardt sur le plateau de France 2. 

"Un retentissement massif"

Les experts expliquent en effet que le gaz moutarde n'est pas très compliqué à mettre au point pour un chimiste averti. Il est en revanche beaucoup plus difficile d'acheminer le gaz nécessaire et de le disséminer dans l'hypothèse d'un attentat à grande échelle.
 
"N'excluons pas que le groupe Etat islamique ait avant tout utilisé ce gaz moutarde, même en faible quantité, pour frapper les esprits. Ce n'est pas une arme de destruction massive, mais l'émotion que provoque son utilisation peut lui donner un retentissement massif", conclut le journaliste.

Le JT
Les autres sujets du JT
Une image de propagande montrant des combattants du groupe Etat islamique à Raqqa, en Syrie, le 19 novembre 2015. 
Une image de propagande montrant des combattants du groupe Etat islamique à Raqqa, en Syrie, le 19 novembre 2015.  (MAXPPP)