DOCUMENT FRANCE 3. A Ramadi, au cœur des combats entre l'armée irakienne et l'Etat islamique

Les reporters de France 3 ont suivi, durant plusieurs jours, l'armée irakienne dans les zones de combats du centre de l'Irak.

Voir la vidéo
HUGUES HUET - SALAH AGRABI - FRANCE 3

Mis à jour le , publié le

Ramadi, troisième ville de l'Irak, est devenue une cité fantôme après les combats acharnés que ce sont livrés les soldats irakiens et les combattants de l'Etat islamique (EI). Les jihadistes ont été chassés de la ville par l'armée irakienne appuyée par les bombardements alliés. En quittant Ramadi, les combattants de l'EI ont parsemé les rues et les bâtiments de mines. Les journalistes de France 3 ont suivi, durant plusieurs jours, l'armée irakienne dans les zones de combats du centre de l'Irak. 

Des dizaines d'habitants kidnappés par l'EI

Ils ont pu constater que les combattants de l'Etat islamique restent postés dans les environs de Ramadi, dans une palmeraie, à trois kilomètres des faubourgs de la ville reprise par l'armée loyaliste.

Les combats font rage. L'offensive a été engagée par les chars et l'artillerie irakienne. Les journalistes de France 3 Hugues Huet et Salah Agrabi ont essuyé des tirs d'obus. Les combattants jihadistes auraient kidnappé plusieurs dizaines de familles pour protéger leur retraite.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des soldats irakiens patrouillent dans la banlieue proche de Ramadi, en Irak, le 4 février 2016.
Des soldats irakiens patrouillent dans la banlieue proche de Ramadi, en Irak, le 4 février 2016. (AHMAD AL-RUBAYE / AFP)