13h15, France 2

DOCUMENT FRANCE 2. Syrie : en première ligne dans la bataille de Raqqa contre l'Etat islamique

Une équipe du magazine de France 2 "13h15 le samedi" a pu filmer les combats aux côtés des forces arabo-kurdes qui affrontent les jihadistes aux portes de leur fief en Syrie.

Voir la vidéo
avatar
franceinfoFrance Télévisions

Mis à jour le
publié le

Avec la ville de Mossoul, en Irak, la cité de Raqqa, en Syrie, est l'autre grand objectif de la coalition internationale qui combat les jihadistes de l'organisation Etat islamique. Les Forces démocratiques syriennes, une alliance de combattants kurdes et arabes, ont lancé l'offensive le 6 novembre 2016. Une équipe du magazine de France 2 "13h15 le samedi" a pu filmer les combats en première ligne aux côtés des combattants kurdes. 

Cédric, ex-soldat français, engagé contre l'EI

Pour réaliser ce reportage, diffusé samedi 18 février, dans la banlieue du fief jihadiste en Syrie, Laëtitia Niro, Fabien Lasserre et Edouard Manet ont suivi Cédric, un ancien soldat de l'armée française, âgé de 32 ans, qui a tout plaqué pour rejoindre les rangs des combattants kurdes. Ils ont aussi rencontré Diljin, 28 ans, qui commande les quarante soldats de la brigade locale kurde des milices YPG, les Unités de protection du peuple, et coordonne leur action au sol avec les frappes de l'aviation américaine.

D'après le Pentagone, les dirigeants du groupe Etat islamique ont commencé à quitter la ville, fuyant devant l'avancée de l'alliance arabo-kurde soutenue par la coalition internationale. Selon l'armée américaine, les jihadistes ne disposent plus que d'une seule voie, au sud-est de la ville, pour s'échapper. Si les opérations d'isolement de la ville ont bien progressé, la coalition n'a en revanche pas encore dévoilé son plan pour reprendre la cité.

Un combattant des Forces démocratiques syriennes dans la périphérie de Raqqa (Syrie), le 8 février 2017, pendant l\'offensive contre les jihadistes de l\'Etat islamique.
Un combattant des Forces démocratiques syriennes dans la périphérie de Raqqa (Syrie), le 8 février 2017, pendant l'offensive contre les jihadistes de l'Etat islamique. (DELIL SOULEIMAN / AFP)