Attentats en Égypte : l'état d'urgence décrété pour trois mois

En Égypte, les obsèques des victimes du double attentat de dimanche dans deux églises ont débuté. Le pouvoir a décrété l'état d'urgence dans tout le pays. Le point avec France 3.

Voir la vidéo
FRANCE 3
avatar
France 3France Télévisions

Mis à jour le
publié le

Au lendemain du double attentat qui a fait plus de 40 victimes dans la communauté chrétienne copte, l'Égypte commence à enterrer ses morts. Et dans la foule, la colère pointe face à l'inefficacité des services de sécurité. "Combien de temps allons-nous devoir subir ça ? Les officiels vont devoir rendre des comptes", s'indigne un Égyptien au micro de France 3.

Un lourd bilan

Deux kamikazes se sont fait exploser dimanche à Alexandrie et à Tanta dans le delta du Nil, lors de la messe des Rameaux. Bilan : 45 morts et une centaine de blessés. Ce double attentat contre les chrétiens d'Égypte a été revendiqué par l'État islamique. Il s'ajoute à la longue liste d'attaques perpétrées dans tous le pays par Daesh. Le président égyptien al-Sissi a décrété l'état d'urgence pour trois mois. C'est dans ce contexte de très fortes tensions que le pape François a indiqué ce lundi qu'il maintenait sa visite au Caire prévue fin avril.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des gens se rassemblent à l\'extérieur de l\'Église copte Mar Girgis dans la ville de Tanta du delta du Nil, à 120 kilomètres au nord du Caire, après l\'explosion d\'une bombe, le 9 avril 2017.
Des gens se rassemblent à l'extérieur de l'Église copte Mar Girgis dans la ville de Tanta du delta du Nil, à 120 kilomètres au nord du Caire, après l'explosion d'une bombe, le 9 avril 2017. (KHALED DESOUKI / AFP)