Attentat déjoué : le profil des suspects interpellés à Montpellier

On ignore toujours où et quand les suspects interpellés hier, vendredi 10 février, dans la région de Montpellier (Hérault) voulaient commettre un attentat. Les suspects s'apprêtent à être transférés à la sous-direction antiterroriste de Paris.

Voir la vidéo
France 3
avatar
France 3France Télévisions

Mis à jour le
publié le

Accompagnée de son avocat, elle souhaite garder le plus strict anonymat. Cette mère de famille profondément heurtée accepte de livrer quelques mots. Sa fille Sara a été interpellée hier, vendredi 10 février, à son domicile. L'adolescente de 16 ans est aujourd'hui soupçonnée d'avoir participé à un projet d'attentat. "Je tiens à dire que ma fille est innocente des accusations qu'on lui porte", indique la mère de la suspecte. Pour son avocat, Maître Thomas de la Morlais, Sara a été manipulée par plusieurs personnes qu'elle a connues par internet, "dont un homme qui l'a draguée, qui voulait l'épouser". 

Allégeance à Daech

L'homme en question s'appelle Thomas, 20 ans, converti à l'Islam. Sara l'a rencontré en juin dernier sur les réseaux sociaux. Il y a trois jours, dans une vidéo, l'adolescente a prêté allégeance à l'État islamique. Quelle influence le jeune homme exerçait-il sur elle? C'est en périphérie de Montpellier (Hérault) que les policiers l'ont interpellé hier. Dans la salle de bain, ils ont mis la main sur un litre d'acétone et 71 grammes de TATP, un puissant explosif artisanal.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un immeuble de Montpellier où une personne suspectée de préparer un attentat sur le sol français a été arrêtée, vendredi 10 février 2017.
Un immeuble de Montpellier où une personne suspectée de préparer un attentat sur le sol français a été arrêtée, vendredi 10 février 2017. (MAXPPP)