Alep : le quotidien des habitants deux mois après la fin de la bataille

Alep, une ville martyre brisée par plusieurs années de combats entre le régime et les rebelles, tente de revenir à la vie.

Voir la vidéo
FRANCEINFO
avatar
franceinfoFrance Télévisions

Mis à jour le
publié le

Dans Alep, en Syrie, défigurée par quatre années de combat, alors que la bataille est finie depuis deux mois, ces habitants privés d'eau, de nourriture et d'électricité tentent de s'organiser. "Il n'y a pas de travail pour les hommes, pas d'école non plus pour les enfants, mon fils passe son temps à jouer. Il n'y a pas grand-chose alors on s'est mis à planter des légumes pour manger avec le pain", explique Um Hasan, habitante d'Alep. Oignons, persil, salade, un potager pour que la vie reprenne sur les ruines de la ville d'Alep.

Un espoir de paix

Autre surprise dans cet Alep dévasté, le train vers Bagdad s'est remis en marche. Et même si ce n'est que sur les 11 premiers kilomètres, il amène déjà comme un espoir de paix deux mois seulement après la fin de la bataille qui a déchiré la ville.

Les vestiges de la ville d\'Alep, le 21 janvier 2017. Alep reste l\'un des symboles de l\'opposition frontale entre rebelles et régimes syriens.
Les vestiges de la ville d'Alep, le 21 janvier 2017. Alep reste l'un des symboles de l'opposition frontale entre rebelles et régimes syriens. (LOUAI BESHARA / AFP)