Mossoul : les forces irakiennes ont repris le gouvernement provincial et un deuxième pont

L'armée irakienne mène depuis la mi-février une vaste opération pour reprendre l'ouest de Mossoul, dernier bastion du groupe Etat islamique en Irak.

Un char des forces irakiennes à Mossoul (Irak), le 6 mars 2017.
Un char des forces irakiennes à Mossoul (Irak), le 6 mars 2017. (THAIER AL-SUDANI / REUTERS)
avatar
franceinfo avec AFPFrance Télévisions

Mis à jour le
publié le

Une avancée de plus pour les forces irakiennes à Mossoul. Elles ont repris le siège du gouvernement provincial et un deuxième pont aux dépens des jihadistes du groupe Etat islamique, a annoncé le commandement conjoint des opérations, mardi 7 mars.

Les forces irakiennes, appuyées par les moyens de la coalition internationale sous commandement américain, mènent depuis la mi-février une vaste opération pour reprendre l'ouest de Mossoul, dernier bastion du groupe Etat islamique en Irak, après la reconquête, fin janvier, des quartiers est de la deuxième ville du pays.

Des milliers de civils fuient les conflits

Selon les autorités irakiennes, 28 000 personnes ont réussi à fuir par leurs propres moyens ces quartiers de la ville, en prise à des combats très violents. Le froid et la pluie s'ajoutent à leur dénuement. Des blessés ont été transférés dans un hôpital situé à 90 kilomètres de Mossoul. Les médecins de la Croix-Rouge observent des brûlures liées à l'utilisation d'armes chimiques sur des enfants, notamment, sans que l'on puisse dire précisément quel camp fait usage de ces munitions.