Mossoul : l'État islamique chassé de la mosquée Al-Nouri par l'armée irakienne

Les forces irakiennes ont annoncé jeudi 29 juin la reprise de la mosquée Al-Nouri, un lieu emblématique du califat de l'État islamique.

Voir la vidéo
FRANCE 2
avatar
France 2France Télévisions

Mis à jour le
publié le

Après huit mois de guerre acharnée pour reprendre Mossoul, les forces armées irakiennes ont annoncé jeudi 29 juin la reprise de la mosquée Al-Nouri. C'est dans ce lieu de culte qu'Abou Bakr al-Baghdadi, chef de l'État islamique (EI), a fait son unique apparition en juillet 2014. La télévision irakienne a interrompu ses programmes dans la journée avec ce message : "chute de l'État imaginaire". Car pour les autorités du pays, la reprise de la mosquée signe la fin de Daech en Irak, même si un secteur de Mossoul se trouve encore aux mains de l'EI.

Fin du calvaire pour les civils

Avant d'entrer dans la zone de la mosquée, l'armée irakienne a envoyé des bulldozers afin de dégager les explosifs. Des dizaines de milliers de civils ont été retenus comme boucliers humains par Daech. La chute de la mosquée signe la fin de leur calvaire.

Le JT
Les autres sujets du JT
Les combats dans la vieille ville de Mossoul, en Irak, dimanche 25 juin 2017. 
Les combats dans la vieille ville de Mossoul, en Irak, dimanche 25 juin 2017.  (ERIK DE CASTRO / REUTERS)