Mossoul : destruction d'une mosquée symbolique

La mosquée Al-Nouri de Mossoul, en Irak, a été détruite par l'État islamique ce 22 juin 2017. Le monument était l'un des symboles de la ville.

Voir la vidéo
FRANCE 2
avatar
France 2France Télévisions

Mis à jour le
publié le

Il ne reste presque plus rien du minaret de la mosquée Al-Nouri, qui s'élevait à 45 mètres de hauteur sur la ville de Mossoul, en Irak. En détruisant le berceau de sa propagande, le groupe Etat islamique signe la fin de son règne à Mossoul ce 22 juin 2017.

Le groupe État islamique refuse de s'avouer vaincu

"Hier, alors que les forces de sécurité irakiennes étaient à moins de 100 mètres, le groupe Etat islamique a fait exploser la mosquée qui était implantée là depuis le XIIe siècle", a expliqué Brett McGurk, l'envoyé spécial américain auprès de la coalition internationale.

Ces dernières heures, les unités d'élite irakiennes étaient toutes proches de reprendre ce lieu symbolique et d'y décrocher l'étendard noir de l'organisation terroriste. Ce qui serait apparu évidemment comme une défaite retentissante pour les jihadistes. Dans un message de propagande, le groupe Etat islamique refuse de s'avouer vaincu et soutient que le minaret a été détruit par une frappe de la coalition.

Le JT
Les autres sujets du JT
La grande mosquée Al-Nouri et le minaret penché de Mossoul (Irak), le 24 mai 2017.
La grande mosquée Al-Nouri et le minaret penché de Mossoul (Irak), le 24 mai 2017. (AHMAD AL-RUBAYE / AFP)