Irak : la longue reconquête de Mossoul

La reconquête de Mossoul a commencé il y a cinq mois. Le 16 octobre dernier, les forces irakiennes lancent l’offensive sur la deuxième ville d’Irak, aux mains de Daesh depuis deux ans.

Voir la vidéo
avatar
franceinfoFrance Télévisions

Mis à jour le
publié le

Les premiers villages tombent plutôt facilement, maison par maison. Mais la progression dans la ville devient vite très difficile et meurtrière pour les militaires. Les bulldozers dégagent les ruelles trop étroites pour les blindés. Les voitures piégées sont l’arme fatale des djihadistes. Et ce n’est pas la seule : Daesh utilise des drones armés. Par milliers, les civils fuient les combats, soulagés.

Deux ponts stratégiques libérés

« Ça fait deux ans que je ne suis pas allé à l’école. Les seuls cours que Daesh nous donnait, c’était pour faire des bombes », raconte un adolescent. Prises à revers plusieurs fois, les forces irakiennes corrigent leurs erreurs et sécurisent mieux les territoires reconquis. En 100 jours, toute la partie de Mossoul à l’est du fleuve Tigre est libérée du joug de Daesh. Le 19 février, la phase 2 commence : la bataille de l’Ouest. Appuyées par la coalition occidentale, les forces irakiennes avancent rapidement. Elles ont à ce jour repris deux des cinq ponts qui relie l’est libéré à l’ouest.

Irak : la longue reconquête de Mossoul
Irak : la longue reconquête de Mossoul (FRANCEINFO)