Réfugiés syriens : les pays d’accueil ont des difficultés à faire face

Voilà six années que la guerre les a chassés de chez eux, en priorité chez leurs voisins. 4,5 millions de Syriens ont trouvé refuge dans les pays limitrophes. 

Voir la vidéo
FRANCEINFO
avatar
franceinfoFrance Télévisions

Mis à jour le
publié le

La Turquie accueille 2,5 millions de réfugiés syriens, le Liban 1,5 million et la Jordanie 650 000 personnes, selon l’UNHCR. En Turquie, l’accueil des réfugiés est devenu pour le gouvernement un moyen de pression sur l’Europe. Le pays a reçu trois milliards d’euros du fonds d’aide européen aux réfugiés venus de Syrie.

80 000 réfugiés dans un camp

Mais d’autres pays, plus fragiles, n’ont plus les moyens de faire face. Comme le Liban, qui, pendant des années, a accueilli les réfugiés palestiniens. Aujourd’hui, ce petit État compte un réfugié pour quatre habitants. À l’échelle de la France, cela équivaudrait à 22 millions de personnes, à qui il faut faire de place et qui vivent en majorité en dessous du seuil de pauvreté. En Jordanie, un camp accueille 80 000 réfugiés à lui seul, le pays dit avoir atteint son seuil de saturation et dénonce une crise humanitaire.

Des réfugiés syriens attendent le 14 janvier 2016 au poste frontière d\'Hadalat, à l\'Est d\'Amman, de pouvoir entrer en Jordanie. 
Des réfugiés syriens attendent le 14 janvier 2016 au poste frontière d'Hadalat, à l'Est d'Amman, de pouvoir entrer en Jordanie.  (KHALIL MAZRAAWI / AFP)