Le vrai visage de l'Iran décrit dans "Téhéran Tabou"

En Iran, l'arrivée au pouvoir d'Hassan Rohani il y a quatre ans avait donné l'espoir d'une plus grande ouverture de la société. Ce n'est pas le tableau qui est dressé dans le film Téhéran Tabou.

Voir la vidéo
France 3
avatar
France 3France Télévisions

Mis à jour le
publié le

Téhéran, capitale de l'Iran, huit millions d'habitants soumis au régime des mollahs depuis près de quarante ans. Peine de mort, harcèlement des femmes, multiplication des interdits... Téhéran Tabou, d'Ali Soozandeh, plonge le spectateur dans le quotidien d'une population bâillonnée qui souffre et résiste en silence.

Des résistants

Triche, mensonge, corruption, c'est sans concession que le film, qui sort mercredi 4 octobre au cinéma, dénonce les dessous de la dictature islamique. Au coeur de l'histoire, un jeune homme et trois femmes, quatre destins racontés de manière extrêmement crue. C'est toute la force de ce film et de ses dessins. L'animation pour contourner la censure, mais aussi pour décrire avec beaucoup de réalisme la capitale iranienne. Malgré l'ambiance sombre, ce film reste porteur d'espoir. Les personnages sont des résistants déterminés à briser le carcan de la société iranienne.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le président iranien Hassan Rohani, le 9 Novembre à 2015
Le président iranien Hassan Rohani, le 9 Novembre à 2015 (DIRK WAEM / BELGA MAG / AFP)