Entre le Qatar et la France, la romance se poursuit. Le groupe hôtelier américain Starwood Capital a vendu quatre de ses plus gros établissements français, dont le Martinez à Cannes et le Concorde Lafayette, Porte Maillot à Paris, à un investisseur du Qatar, a indiqué une source proche du dossier, vendredi 22 juin.

Un comité central d'entreprise du Groupe du Louvre, avec pour ordre du jour la vente du Martinez, du Concorde Lafayette, de l'Hôtel du Louvre (Paris 2e) et du Palais de la Méditerranée à Nice, est prévu jeudi 28 juin, a confirmé Claude Levy, du syndicat CGT des hôtels de prestige et économiques.

L'hôtellerie, le sport, l'industrie...

Cet investissement est une nouvelle preuve de l'intérêt du riche émirat du Qatar pour la France, après son rachat du club Paris handball, celui du PSG, la reprise des palaces cannois Carlton et parisien Royal Monceau, et la razzia sur les droits télévisés de Ligue 1 de foot menée par BeIn, la filiale d'Al Jazeera dédiée au sport en France.

Dans l'industrie, il possède 2% du groupe Total, déjà 5,6% du constructeur Vinci, 5% du groupe de services aux collectivités Veolia Environnement et 7,5% du constructeur aéronautique EADS (Airbus). Il est aussi devenu récemment le premier actionnaire du groupe de médias Lagardère, avec 10,1% du capital. Certains accusent cet émirat, premier exportateur de gaz liquide au monde, de vouloir racheter le pays à grands coups de pétrodollars… Mais pourquoi un tel appétit ? FTVi vous répond en vidéo :