L'église de la Nativité, à Bethléem, en Cisjordanie le 28 juin 2012.
L'église de la Nativité, à Bethléem, en Cisjordanie le 28 juin 2012. (AMMAR AWAD / REUTERS)

L'Unesco a inscrit en urgence l'église de la Nativité de Bethléem, en Cisjordanie, au Patrimoine mondial, vendredi 29 juin. Le site du lieu de naissance de Jésus pour les chrétiens, ainsi que la route de pèlerinage, ont été inscrit par 13 voix pour, 6 contre et 2 abstentions lors d'une session à Saint-Pétersbourg (Russie). La décision a suscité les protestations d'Israël.

Il s'agit du premier site palestinien inscrit sur la liste du Patrimoine mondial et d'une "victoire pour notre cause et la justice", a déclaré Nabil Abou Roudeina, porte-parole du président de l'Autorité palestinienne, Mahmoud Abbas. "Nous nous félicitons, au nom de Mahmoud Abbas, de la Palestine et du peuple palestinien", a déclaré le délégué palestinien à l'Unesco, dont le nom n'a pas été cité. "Ces sites sont menacés de destruction totale par l'occupation israélienne et la construction du mur de séparation", a-t-il ajouté.

Son homologue israélien a immédiatement protesté. "La décision qui vient d'être prise est absolument politique et constitue de notre point de vue une atteinte grave à la convention (du Patrimoine mondial) et à son image", a-t-il déclaré. L'entrée des Palestiniens à l'Unesco, en octobre 2011, avait déjà provoqué la colère des Israéliens.