Trois Palestiniens tuent une policière en plein Jérusalem avant d'être abattus

Ils ont ouvert le feu sur des policiers lors d'un contrôle d'identité.

Des secouristes emportant les restes d'un des Palestiniens qui a tué une policière à Jérusalem (Israël), avant d'être abattu, le 3 février 2016.
Des secouristes emportant les restes d'un des Palestiniens qui a tué une policière à Jérusalem (Israël), avant d'être abattu, le 3 février 2016. (AHMAD GHARABLI / AFP)
France Télévisions

Mis à jour le
publié le

Jérusalem a connu, mercredi 3 février, sa plus grave attaque anti-israélienne depuis des semaines. Trois Palestiniens ont tué une policière avec une arme à feu, avant d'être abattus, comme l'explique Haaretz. L'attentat a été commis près de la porte de Damas, aux abords très fréquentés de la Vieille ville, ravivant les craintes d'escalade provoquées par plus de quatre mois de violences dans les Territoires palestiniens et en Israël.

Un homme a sorti une arme et a ouvert le feu

L'attaque s'est produite lors d'un contrôle d'identité des trois hommes, jugés suspects par les policiers. Au moment où l'un des membres du groupe a présenté ses papiers, un autre a sorti une arme et ouvert le feu. "Les autres gardes-frontières ont réagi instantanément, ont tiré et neutralisé les terroristes."

Admise dans un état critique à l'hôpital de la ville avec une blessure par balle à la tête, une des deux policières touchées, âgée de 19 ans, a succombé à ses blessures.