Gaza : des députés britanniques demandent à accentuer la pression sur Israël

Au Royaume-Uni, une commission parlementaire qualifie de "disproportionnées" et contraires au droit international certaines restrictions de circulation qu'impose Israël aux Palestiniens.

Des manifestants pro-palestiniens à Londres (Royaume-Uni), le 1er août 2014.
Des manifestants pro-palestiniens à Londres (Royaume-Uni), le 1er août 2014. (DAVID MBIYU / CITIZENSIDE / AFP)
France Télévisions

Mis à jour le
publié le

Après la démission de la secrétaire d'Etat Sayeeda Warsi, en désaccord avec David Cameron sur la politique menée au Proche-Orient, des députés britanniques appellent leur gouvernement à accentuer la pression sur Israël. Dans un rapport publié mercredi 6 août, la commission parlementaire pour le développement international qualifie de "disproportionnées" et contraires au droit international certaines restrictions de circulation imposées aux habitants de Gaza.

Les membres de la commission parlementaire, qui se sont rendus en Israël et dans les territoires occupés avant le début du conflit cette année, se sont dits "choqués" par ce qu'ils y ont vu. Dans leur rapport, ils pointent le caractère contre-productif de certaines mesures de sécurité israéliennes "souvent sans véritable justification".

Une guerre contre-productive pour la sécurité d'Israël 

"Nous avons constaté qu'Israël applique des mesures propres à entraver le développement économique palestinien et qui, pour le moins, provoquent un fort ressentiment côté palestinien, même auprès des plus pragmatiques et modérés, ce qui ne fait en fin de compte que renforcer la menace contre la sécurité d'Israël", dénoncent encore les députés. 

La commission parlementaire britannique appelle aussi le gouvernement britannique à accroître la pression sur les autorités israéliennes pour améliorer l'approvisionnement en eau et en électricité dans l'enclave palestinienne surpeuplée, soumise à de fréquentes coupures.