Entretien entre Emmanuel Macron et Benyamin Netanyahou : l'Iran et la Syrie seront évoqués

Au cours de son discours de commémoration du Vel' d'Hiv, Emmanuel Macron s'est distingué pour son emprunt de certains mots prononcés par Jacques Chirac lors de commémorations passées, et pour une grande émotion ressentie au moment d'évoquer le sort des milliers d'enfants déportés. La journaliste de France 2 Maryse Burgot revient sur cette allocution.

Voir la vidéo
FRANCE 2
avatar
France 2France Télévisions

Mis à jour le
publié le

Le discours du chef de l'État n'était pas sans rappeler celui de ses prédécesseurs Jacques Chirac et François Hollande, notamment dans le choix des mots. En outre, le président s'est montré extrêmement affecté par l'émotion durant son allocution, "une émotion vraiment palpable durant cette cérémonie, et même une émotion dans la voix d'Emmanuel Macron, quand il a évoqué le sort de ces milliers d'enfants, arrachés de leur vie quotidienne et envoyés vers les camps de la mort", précise Maryse Burgot.

Entretien prévu entre les deux chefs d'État

Une rencontre diplomatique va avoir lieu entre Emmanuel Macron et Benyamin Netanyahou. "Emmanuel Macron considère que Benyamin Netanyahou est un chef de l'État qui doit être reçu. C'est vrai qu'il ne fait pas l'unanimité, comme Vladimir Poutine et Donald Trump, mais à ses yeux, il est le bienvenu en France", explique la journaliste. "Il devrait arriver ici [au palais de l'Élysée, ndlr] d'un instant à l'autre pour un entretien qui devrait durer trois quarts d'heure, et ensuite une conférence de presse. Durant ce temps, les dossiers différents seront évoqués : bien sûr le dossier israélo-palestinien, l'Iran et aussi la Syrie", conclut Maryse Burgot.

Le JT
Les autres sujets du JT
Benyamin Nétanyahou et Emmanuel Macron, le 16 juillet 2017.
Benyamin Nétanyahou et Emmanuel Macron, le 16 juillet 2017. (KAMIL ZIHNIOGLU / POOL)