Gaza : plus de 1 200 Palestiniens tués depuis le début du conflit

Le secrétaire d'état américain John Kerry a indiqué avoir de nouveau parlé "la nuit dernière avec le Premier ministre" israélien Benjamin Netanyahu. 

Une enfant palestinienne blessée dans un bombardement est amenée à l\'hôpital à Gaza, le 29 juillet 2014.
Une enfant palestinienne blessée dans un bombardement est amenée à l'hôpital à Gaza, le 29 juillet 2014.
avatar
franceinfo avec AFP et ReutersFrance Télévisions

Mis à jour le
publié le

Ce qu'il faut savoir

L'espoir d'une trêve semble plus fragile que jamais à Gaza, après 22 jours de combat. L'enclave palestinienne a été pilonnée par l'armée israélienne toute la nuit du lundi 28 au mardi 29 juillet. Quelques heures auparavant, Benyamin Nétanyahou avait annoncé que son pays devait se préparer à un conflit durable contre le Hamas.

Plus de 100 corps ont été amenés dans les différents morgues de Gaza mardi, après d'intenses frappes de l'armée israélienne sur l'ensemble de l'enclave. Elles portent à plus de 1 2000 le nombre de Palestiniens tués en 22 jours de conflit, selon les secours locaux. Israël a perdu en tout 53 soldats, le bilan le plus lourd depuis la guerre contre le Hezbollah libanais en 2006. Enfin, trois civils ont été tués en Israël depuis le début de la confrontation.

Israël demande aux Etats-Unis de sceller une trêve avec le Hamas. Le secrétaire d'état américain John Kerry a indiqué avoir de nouveau parlé "la nuit dernière avec le Premier ministre" israélien Benyamin Nétanyahou. Ce dernier "a soulevé l'idée et la possibilité d'un cessez-le-feu", a-t-il déclaré, demandant de nouvaux aux Etats-Unis d'aider à sceller une trêve avec le groupe palestinien Hamas à Gaza. 

Incertitudes autour d'une éventuelle trêve. "Nous n'accepteront de trêve que si Israël s'engage à un cessez-le-feu", a délcaré un porte-parole du Hamas. Il a démenti les informations selon lesquelles les principaux mouvements palestiniens, dont le Hamas et le Jihad islamique, étaient "prêts à une trêve humanitaire de 24 heures"dans la bande de Gaza. Cependant, la chaîne de télévision israélienne Channel 2, citant un haut responsable israélien, a indiqué qu'Israël et le Hamas avaient donné leur accord de principe à un cessez-le-feu, restant en désaccord quant à la durée de celui-ci.

L'unique centrale électrique de Gaza à l'arrêt. Touchée par des bombardements, la seule unité de production d'électricité du territoire a été arrêtée. Le tir "a endommagé le générateur de vapeur avant de toucher les réservoirs de carburant qui ont pris feu", selon le directeur-adjoint de l'Autorité de l'énergie de l'enclave palestinienne.

Le live

Suivez le live et réagissez en direct
#PROCHE_ORIENT

Retrouvez ici l'intégralité de notre live #PROCHE_ORIENT

23h29 :  Penelope Cruz, Javier Bardem et Pedro Almodovar dénoncent "un génocide" à Gaza. Dans une lettre ouverte des dizaines d'artistes espagnols s'érigent contre l'opération menée par l'armée israélienne. Ils exigent un cessez-le-feu et une levée du blocus.

22h43 :  Vingt-deux jours de combats, et c'est toujours l'impasse entre Israël et la Palestine. France 2 revient sur cette guerre sans fin. 

 (F. GENAUZEAU, A. GRECO / FRANCE 2)

22h05 : A 22 heures, voici ce qu'il faut retenir dans l'actualité de ce mardi soir. 

• 
 Toujours pas trêve entre Israël et la Palestine. Le Hamas rejette ce soir toute trêve sans arrêt des frappes et levée du blocus. Le bilan humain est désormais le plus lourd depuis la guerre contre le Hezbollah libanais en 2006.
  •  Deux juges d'instruction français ont été désignés pour enquêter sur le crash, jeudi au Mali, de l'avion d'Air Algérie qui a fait 118 morts dont 54 Français. • Le parquet d'Evry précise ce soir que la décision du juge concernant la demande d'aménagement de peine de Jérôme Kerviel serait rendue vendredi. L'avocat de l'ancien trader maintient que le juge a donné son feu vert à cet aménagement.

• Les professionnels de santé au contact du virus Ebola sont aussi menacés par l'épidémie. Le responsable médical du centre de traitement contre la fièvre Ebola à Kenema (Est de la Sierra Leone) est mort du virus, et deux médecins américains ont également contracté la maladie.

 L'UE adopte de nouvelles sanctions économiques contre la Russie et s'attaque aux milieux d'affaires russes, bloquant notamment l'accès aux marchés financiers de l'UE. Barack Obama vient également d'annoncer de nouvelles sanctions. 

21h20 : Le Hamas rejette ce soir toute trêve sans arrêt des frappes et levée du blocus.

17h57 :  Israël a demandé aux Etats-Unis de l'aider de nouveau à sceller une trêve avec le groupe palestinien Hamas à Gaza, a déclaré le secrétaire d'Etat John Kerry. Il a indiqué avoir de nouveau parlé "la nuit dernière avec le Premier ministre" israélien Benjamin Netanyahu, lequel "a soulevé l'idée et la possibilité d'un cessez-le-feu".

17h20 :  Dans les commentaires, @anonyme nous signale que le Hamas rejette la proposition de cessez-le-feu de l'OLP. Une information publiée notamment par le quotidien Haaretz. Le Hamas déclare, selon le journal, que la déclaration de l'OLP que le Hamas acceptait un cessez-le-feu est fausse.

16h51 :  C'est une méthode jusque-là inconnue qu'utilise la police israélienne pour dissuader les Palestiniens de Jérusalem-Est de se rassembler pour protester contre l'offensive de Tsahal à Gaza. Comme l'explique Le Monde dans son édition du 29 juillet, les forces de l'ordre israélienne ont instauré une nouvelle pratique suivant chaque émeute dans la partie palestinienne de la capitale : un camion blanc y répand un liquide pestilentiel, impossible à nettoyer pendant deux ou trois jours. Plus d'infos dans notre article.




(SALIH ZEKI FAZLIOGLU / ANADOLU AGENCY)

16h34 :  Time lapse shows entire neighborhood in Gaza being flattened by air strikes over the course of one hour. https://www.youtube.com/watch?-9XsM& …

16h33 :  Des immeubles, des explosions, un nuage de poussière et des ruines. La correspondante de Buzzfeed a tweeté ces images qui montrent la destruction à Gaza, samedi dernier, peu avant un cessez-le-feu de 12 heures.

16h21 :  Sur son blog, le correspondant de France 2 à Jérusalem explique pourquoi le Hamas n'arrête pas ses tirs. Selon lui, "pour l'organisation islamiste la situation est quasi idéale". Une analyse à lire ici.

16h08 : Il est 16 heures passées et nous faisons un nouveau point sur l'actualité : Le Conseil supérieur de l'audiovisuel refuse le passage à la TNT gratuite de LCI (groupe TF1), Paris Première (groupe M6) et Planète+ (groupe Canal+). Concernant LCI, le CSA relève dans un communiqué "que l'arrivée d'une troisième chaîne gratuite d'information en continu financée exclusivement par la publicité, pouvait déstabiliser les deux chaînes d'information déjà existantes".

La France a livré Medhi Nemmouche, le présumé tueur du musée juif de Bruxelles, à la Belgique. Il est suspecté d'être l'auteur de l'attaque qui a fait 4 morts, le 24 mai dernier, dans la capitale belge.


• #KERVIEL Après deux mois passés dans la prison de Fleury-Mérogis, l'ancien trader de la Société générale Jérôme Kerviel réclamait un aménagement de peine. Le juge de l'application des peines du tribunal de grande instance d'Evry le lui a accordé. Mais le parquet devrait faire appel de cette décision.

•  L'unique centrale électrique de la bande de Gaza a cessé de fonctionner après un bombardement de l'armée israélienne. Depuis la nuit dernière, le conflit entre Israël et le Hamas connaît un regain de violence.

14h47 :  Les principaux mouvements palestiniens, dont le Hamas et le Jihad islamique, sont "prêts à une trêve humanitaire de 24 heures" dans la bande de Gaza, a déclaré le secrétaire général de l'Organisation de libération de la Palestine (OLP). Selon lui, ils examinent "dans un esprit positif" une proposition de l'ONU pour un cessez-le feu de trois jours dans le conflit avec Israël.







14h34 :  Les mouvements palestiniens dont le Hamas sont prêts à 24 heures de trêve à Gaza.

14h07 : Voici un nouveau point sur l'actualité à 14 heures :
Après deux mois passés dans la prison de Fleury-Mérogis, l'ancien trader de la Société générale Jérôme Kerviel réclamait un aménagement de peine. Le juge de l'application des peines du tribunal de grande instance d'Evry le lui a accordé. Mais le parquet devrait faire appel de cette décision.

 Le parquet de Paris dément avoir ouvert, début juillet, une nouvelle enquête concernant Nicolas Sarkozy, et plus particulièrement sa campagne présidentielle de 2007. Le Parisien affirmait que des investigations visaient un système de fausses factures présumées qui aurait permis d'imputer frauduleusement des dépenses de campagne du candidat sur les comptes de l'UMP.

La Libye s'enfonce dans le chaos et la France s'apprête à évacuer ses ressortissants.

•  L'unique centrale électrique de la bande de Gaza a cessé de fonctionner après un bombardement de l'armée israélienne. Depuis la nuit dernière, le conflit entre Israël et le Hamas connaît un regain de violence.

• #MANIF_GAZA Le Conseil représentatif des institutions juives de France appelle à un "rassemblement unitaire des amis d'Israël" jeudi, à 18h30, devant l'ambassade d'Israël à Paris, dans le 8e arrondissement.

13h56 :  Les Palestiniens de Jérusalem l'appellent "dirty water", rapporte Le Monde (article payant). A Jérusalem-Est, un camion blanc projette un liquide pestilentiel que doivent subir les Palestiniens après les manifestations notamment. "Tout s'en retrouve imprégné : les façades des maisons et des immeubles, les fenêtres, les trottoirs, la chaussée, les arbustes, les fleurs…", écrit le quotidien.

13h49 :  Le conflit au Proche-Orient va-t-il conduire au boycott d'un film hollywoodien ? En affichant publiquement son soutien à Tsahal sur les réseaux sociaux, l'actrice israélienne Gal Gadot, qui doit incarner Wonder Woman dans Batman vs Superman, s'attire les foudres de certains internautes, selon RTL. Certains demandent de ne pas aller voir le film au cinéma.

12h31 : La réserve de carburant de l'unique centrale électrique de la bande de Gaza a été touchée par un obus de char israélien, ce qui a mis l'installation hors service. L'armée israélienne n'a pas fait de commentaire dans l'immédiat.


UER

12h12 : A la mi-journée, que faut-il retenir de l'actualité ?

 Le parquet de Paris dément avoir ouvert, début juillet, une nouvelle enquête concernant Nicolas Sarkozy, et plus particulièrement sa campagne présidentielle de 2007. Le Parisien affirmait que des investigations visaient un système de fausses factures présumées qui aurait permis d'imputer frauduleusement des dépenses de campagne du candidat sur les comptes de l'UMP.

•  Le Premier ministre néerlandais demande à l'Ukraine l'arrêt des combats autour du site du crash du vol malaisien MH17. Les affrontements empêchent les enquêteurs internationaux de s'approcher du site où se trouvent les débris de l'avion de Malaysia Airlines.

•  L'unique centrale électrique de la bande de Gaza a cessé de fonctionner après un bombardement de l'armée israélienne. Depuis la nuit dernière, le conflit entre Israël et le Hamas connaît un regain de violence.

• Le Conseil représentatif des institutions juives de France appelle à un "rassemblement unitaire des amis d'Israël" jeudi, à 18h30, devant l'ambassade d'Israël à Paris, dans le 8e arrondissement.

11h13 :  @anonyme : Difficile de le savoir précisément. L'unique centrale électrique de la bande de Gaza, aujourd'hui hors service, avait déjà été touchée la semaine dernière et fonctionnait à seulement 20% de ses capacités environ, n'offrant que quelques heures par jour d'électricité aux Gazaouis. 

"Beaucoup de maisons et d’institutions ont leurs générateurs, mais les réserves de carburant s’épuisent. (...) A l’hôpital Al-Chifa, des générateurs vétustes ne permettent pas d’assurer une alimentation continue pour les couveuses des bébés prématurés. Trois enfants seraient morts pendant des coupures de courant", raconte un journaliste de La Croix dans un reportage mis en ligne dimanche.

11h12 :  Les hôpitaux doivent avoir des groupes électrogènes, mais combien de temps peuvent-ils rester autonomes ? L'alimentation pour ces groupes doit être difficile, si ce n'est arrêtée, non ?

11h03 :  L'armée israélienne a découvert 32 tunnels creusés entre la bande de Gaza et son territoire, selon les propos tenus par un porte-parole du ministère des Affaires étrangères israélien sur BFMTV. Sur ces 32 tunnels, "16 ou 17" ont été détruits, a-t-il indiqué.

10h18 : En ce milieu de matinée, voici un point sur l'essentiel de l'actualité :

•  L'unique centrale électrique de la bande de Gaza a cessé de fonctionner après un bombardement de l'armée israélienne. Depuis la nuit dernière, le conflit entre Israël et le Hamas connaît un inquiétant regain de violence. 

Trois personnes interpellées lors des violences en marge d'une manifestation pro-palestinienne interdite samedi à Paris ont été condamnées dans la nuit à deux mois de prison ferme. 

Nouvelle enquête ouverte sur le financement de la campagne de Sarkozy en 2007. Selon Le Parisien, un système de fausses factures imputées à l'UMP, similaire au système présumé de l'affaire Bygmalion, aurait été développé pour la campagne du candidat de l'UMP en 2007. Francetv info revient sur les dossiers dans lesquels le nom de l'ex-président apparaît.

• La baisse du quotient familial a rapporté 13% de plus que prévu en 2013, selon Les Echos. Au total, la réduction du plafond a rapporté 554 millions d'euros de recettes l'année dernière. Un million de foyers ont été touchés.

09h40 :  L'unique centrale électrique de Gaza est à l'arrêt après des bombardements.

08h44 :  @djadja : L'aide budgétaire n'est pas destinée au Hamas. Une première tranche, de 8 millions d'euros, sera versée par la France à l'Autorité palestinienne, dirigée par Mahmoud Abbas, a annoncé hier François Hollande. 

Cette somme "s'ajoutera à l'aide humanitaire exceptionnelle de 3 millions d'euros déjà débloquée pour la population de Gaza", a ajouté la présidence française sans donner plus de précisions. Ce sont les ONG qui devraient recevoir l'aide humanitaire.

08h43 :  Où va aller l'argent donné par la France et l'Europe? Au peuple ou au Hamas ?

08h17 : L'armée israélienne poursuit ses frappes aériennes sur la bande de Gaza. Un bâtiment abritant des médias du Hamas a notamment été visé.


(REUTERS)

08h11 : "Un chien enragé, un loup sauvage (...) attaque des personnes innocentes, des enfants qui ont perdu leur vie innocemment (...). Ce que font les dirigeants du régime sioniste est un génocide et une catastrophe historique."

 Le guide suprême iranien, l'ayatollah Ali Khamenei, estime qu'Israël commet un "génocide" à Gaza. Il affirme que le monde islamique doit "armer" les Palestiniens, dans un discours diffusé en direct par la télévision d'Etat ce matin.

08h04 : Il est 8 heures, voici les principaux titres de l'actualité :

Nouvelle enquête ouverte sur le financement de la campagne de Sarkozy en 2007. Selon Le Parisien, un système de fausses factures imputées à l'UMP, similaire au système présumé de l'affaire Bygmalion, aurait été développé par le candidat en 2007.

•  Le conflit entre Israël et le Hamas connaît un inquiétant regain de violence. Ce matin, les bombardements et les tirs d'artillerie israéliens se succèdent sur l'ensemble de la bande de Gaza. L'aviation israélienne a notamment bombardé la maison d'Ismaïl Haniyeh, le dirigeant du Hamas à Gaza. Lundi, 10 soldats israéliens ont péri au combat. Côté palestinien, depuis minuit heure locale, 26 personnes sont mortes, dont au moins 9 femmes et 4 enfants.

Trois personnes interpellées lors des violences en marge d'une manifestation pro-palestinienne interdite samedi à Paris ont été condamnées dans la nuit à deux mois de prison ferme. 

• La baisse du quotient familial a rapporté 13% de plus que prévu en 2013, selon Les Echos. Au total, la réduction du plafond a rapporté 554 millions d'euros de recettes l'année dernière. Un million de foyers ont été touchés.

06h52 :  L'armée israélienne a pilonné la bande de Gaza dans la nuit. Les médias audiovisuels du Hamas, la chaîne Al Aqsa ainsi que la radio Al Aqsa, ont notamment été pris pour cibles. La chaîne a continué de diffuser, mais la station de radio a cessé d'émettre. Puis, au petit matin, c'est le port de Gaza qui a été touché par les missiles israéliens.




(MAJDI FATHI / NURPHOTO / AFP)



(MOHAMMED ABED / AFP)

06h12 :  Le bilan s'alourdit dans la bande de Gaza. Depuis le début de l'opération israélienne le 8 juillet, 1 113 Palestiniens ont été tués. 

De son côté, Israël a perdu en tout 53 soldats, le bilan le plus lourd depuis la guerre contre le Hezbollah libanais en 2006. Trois civils israéliens ont été tués par des tirs de roquettes ou d'obus de mortier.

06h08 : Voici un point sur l'actualité pour commencer la journée :

•  Le conflit entre Israël et le Hamas connaît un inquiétant regain de violence. Ce matin, les bombardements et les tirs d'artillerie israéliens se succèdent sur l'ensemble de la bande de Gaza. L'aviation israélienne a notamment bombardé la maison d'Ismaïl Haniyeh, le dirigeant du Hamas à Gaza. Lundi, 10 soldats israéliens ont péri au combat. Côté palestinien, depuis minuit heure locale, 26 personnes sont mortes, dont au moins 9 femmes et 4 enfants.

Trois personnes interpellées lors des violences en marge d'une manifestation pro-palestinienne interdite samedi à Paris ont été condamnées dans la nuit à deux mois de prison ferme. 

Le procureur de Paris a "ouvert en toute discrétion, début juillet, une nouvelle enquête préliminaire visant Nicolas Sarkozy" sur des soupçons de financement illégal de la campagne 2007, annonce Aujourd'hui en France/Le Parisien dans son édition du jour.

•  Les familles attendent de pouvoir se rendre sur les lieux du crash du vol d'Air Algérie au Mali. Au même moment, les deux boîtes noires de l'avion sont arrivées en France. Mais l'enquête s'annonce longue et difficile pour les enquêteurs. Francetv info vous dit pourquoi