Cinéma : "Le dernier jour d'Yitzhak Rabin", film choc d'Amos Gitaï

Amos Gitaï revient dans son dernier film, qui sort mercredi 16 décembre, sur la mort tragique d'Yitzhak Rabin, l'ancien Premier ministre d'Israël assassiné fin 1995 à Tel-Aviv qui a payé de sa vie l'accord de paix avec les Palestiniens. Un hommage entre thriller politique et portrait.

Voir la vidéo
France 3

Mis à jour le , publié le

"Laissez-moi vous dire que je suis très ému". Ce sont les derniers mots d'Yitzhak Rabin sur la place des Rois d'Israël à Tel-Aviv, avant son assassinat. Et ce sont les premières images du film d'Amos Gitaï. Il aura fallu deux ans de travail au réalisateur israélien pour trouver le bon équilibre. Un genre salué par Costa-Gavras, l'une des références en matière de film politique : "La reconstruction de certaines scènes est absolument magnifique, le contenu est exceptionnel".

Netanyahu "a des responsabilités"

Amos Gitaï a pu notamment accéder aux retranscriptions de la commission d'enquête chargée d'élucider les circonstances de l'assassinat. "Ce que je dis, c'est mot pour mot ce qui a été dit devant la commission", explique l'acteur Tomer Sisley. L'assassin d'Yitzhak Rabin était un jeune militant d'extrême droite farouchement hostile aux accords d'Oslo signés deux ans plus tôt et pour lesquels Rabin, Arafat et Peres avaient obtenu le prix Nobel de la Paix. À l'époque, l'actuel Premier ministre israélien Netanyahu était le chef de l'opposition israélienne. Il alimentait un climat de haine, estime Amos Gitaï. En Israël, son film a reçu un bon accueil malgré un climat politique tendu.

Le JT
Les autres sujets du JT