Feuilleton : les mystères du Proche-Orient (3/5)

Dans son feuilleton, France 2 s'intéresse cette semaine aux mystères du Proche-Orient. Ce mercredi 18 octobre, direction la Terre sainte, à la découverte des tunnels de Jérusalem.

Voir la vidéo
FRANCE 2
avatar
France 2France Télévisions

Mis à jour le
publié le

Dans son feuilleton de la semaine, France 2 vous emmène à la découverte des mystères du Proche-Orient. Ce mercredi, nous voilà à Jérusalem. En 5 000 ans d'histoire, les sept collines de la cité ont été témoins de centaines de batailles. Jérusalem est une ville pour laquelle les hommes se sont toujours battus, une métropole sacrée pour les juifs, les musulmans et les chrétiens.

Dans les entrailles de l'antique cité

Pour qui veut percer les secrets de Jérusalem, il n'existe qu'une voie : plonger sous la ville, dans les entrailles de l'antique cité. Ces corridors ont été percés il y a 2 700 ans pour ravitailler la ville en eau en temps de guerre. D'antiques écrits affirment que sous Jérusalem se trouve la porte des enfers. Mais ces sous-sols, une fois les pieds au sec, mènent aussi à un des endroits sacrés de la ville. "On va se trouver sous le sol du Mur des Lamentations", explique le guide de France 2. Ce mur est le dernier vestige visible du temple juif détruit il y a 2 000 ans par les Romains et au-dessus duquel s'élève désormais, l'esplanade des mosquées, vénérée par les musulmans. Sous cet enchevêtrement de lieux saints, des fouilles archéologiques sont en cours. Mais retourner les vieilles pierres de la cité est une tache toujours risquée...

Le JT
Les autres sujets du JT
Photo de la vieille ville de Jérusalem où l\'on voit le mur des Lamentations où viennent prier les juifs et le dôme du Rocher sur le \"Haram al-Charif\", considéré comme le troisième lieu saint musulman.
Photo de la vieille ville de Jérusalem où l'on voit le mur des Lamentations où viennent prier les juifs et le dôme du Rocher sur le "Haram al-Charif", considéré comme le troisième lieu saint musulman. (JOSE NICOLAS / ONLY WORLD / ONLY FRANCE)