Primaires aux Etats-Unis : Sanders et Cruz résistent face aux favoris

Nouvelle soirée de primaires et caucus ce samedi aux Etats-unis. Côté démocrate, Bernie Sanders arrache deux victoires, contre une à Hillary Clinton. Chez les républicains Ted Cruz, solide vainqueur dans le Kansas le Maine, fait jeu égal avec Donald Trump.

(Le sénateur républicain Ted Cruz a remporté autant d'Etats que Donald Trump © REUTERS/ Dave Kaup)
Radio France

Mis à jour le
publié le

Après avoir remporté dix des quinze premiers Etats en jeu chez les républicains, Donald Trump a peut-être du souci à se faire. Certes, les Etats qui votaient n’étaient pas les plus décisifs, et le milliardaire a quand même remporté la Louisiane et le Kentucky, mais samedi soir, la dynamique était clairement en faveur de Ted Cruz.

Cruz plaît aux militants républicains

L’ultra-conservateur remporte le Kansas avec plus de 48% des voix, là où Trump était donné gagnant. Plus surprenant, il remporte le Maine, pourtant réputé modéré. Point commun entre ces deux Etats : le scrutin y était fermé. Dans ces caucus, seuls les électeurs enregistrés comme républicains pouvaient voter, contrairement aux scrutins des primaires dites ouvertes, auxquels peuvent participer les indépendants. Ce mode de scrutin a jusqu’à présent profité à Donald Trump, qui mobilise au-delà de la base républicaine traditionnelle.

 

A la lecture des résultats de samedi, on se dirige donc vers une course à deux : Ted Cruz contre Donald Trump. Marco Rubio et John Kasich apparaissent de plus en plus distancés.

Sanders remporte deux Etats sur trois

Chez les démocrates, Bernie Sanders remporte deux des trois Etats où l’on votait : le Kansas et le Nebraska. De quoi rebooster sa campagne après la série de victoires d’Hillary Clinton lors du Super Tuesday. Mais l’ex-secrétaire d’Etat gagne le gros lot en s’imposant haut la main en Louisiane, où elle recueille 70% des voix, démontrant une fois de plus sa solidité auprès des électeurs de la communauté afro-américaine.