Pays-Bas : le populiste Geert Wilders aux portes du pouvoir

Les Néerlandais renouvèlent ce mercredi 15 mars leur Parlement. Après le Brexit et la victoire de Trump, ce scrutin pourrait offrir une nouvelle surprise électorale avec le succès du parti populiste de Geert Wilders.

Voir la vidéo
France 2
avatar
France 2France Télévisions

Mis à jour le
publié le

À l'Hôtel de Ville de La Haye (Pays-Bas), où se trouve Valéry Lerouge, le journaliste de France 2 qui s'exprime en direct, les bureaux de vote ont ouvert à 7h30 et fermeront à 21 h ce mercredi. Les électeurs ont le choix entre 28 partis en lice. Selon le tout dernier sondage, le parti libéral du Premier ministre sortant Mark Rutte est au coude à coude avec le populiste Geert Wilders. Mais 20% des électeurs se disent totalement indécis. Les jeux restent donc ouverts.

Aucun allié avec Wilders ?

Si Geert Wilders l'emportait, ce serait une énorme gifle pour le gouvernement sortant, ainsi que pour l'UE neuf mois après le Brexit. Ce serait un signe de plus de la montée du populisme à quelques semaines de la présidentielle française.

Pour autant, Geert Wilders ne deviendra pas Premier ministre, car aucun des grands partis n'arrive à avoir de majorité absolue aux Pays-Bas. Il y a toujours un système de coalition. Or, aucun de ses adversaires ne veut gouverner avec lui. Il sera toujours cantonné à un rôle d'opposant, mais un opposant plus fort.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le candidat aux élections législatives néerlandaises, Geert Wilders, lors de l\'un de ses rares déplacements en public, à Heerlen (Pays-Bas), le 11 mars 2017.
Le candidat aux élections législatives néerlandaises, Geert Wilders, lors de l'un de ses rares déplacements en public, à Heerlen (Pays-Bas), le 11 mars 2017. (JOHN THYS / AFP)