Pays-Bas : aux législatives, les populistes ont le vent en poupe

Le candidat d'extrême droite Geert Wilders séduit une bonne partie des électeurs, qui doivent se prononcer ce mercredi 15 mars.

Voir la vidéo
France 3
avatar
France 3France Télévisions

Mis à jour le
publié le

Aux Pays-Bas, les électeurs indécis sont nombreux : plus d'un électeur sur deux n'est pas certain de son choix. Alors dans la dernière ligne droite, Geert Wilders le candidat d'extrême droite, en baisse dans les sondages, laboure le terrain. Geert Wilders a fait de l'immigration, de l'islam et de l'UE ses principaux thèmes de campagne.

28 partis en lice

Des sujets que beaucoup d'électeurs plébiscitent aujourd'hui. "Les frontières sont trop ouvertes et ce n'est pas bon. Trop de gens viennent aux Pays-Bas", affirme une électrice. "Beaucoup de choses ne vont pas. Comme en France ou en Allemagne, l'Europe est un gâchis", dit un autre. Mais à la veille du scrutin, le favori, c'est Mark Rutte, Premier ministre sortant, candidat à un troisième mandat. Problème, le paysage politique est éclaté : 28 partis sont en lice.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le candidat à l\'élection législative néerlandais, Geert Wilders, et le Premier ministre des Pays-Bas, Mark Rutte, avant un débat télévisé, le 13 mars 2017 à Rotterdam.
Le candidat à l'élection législative néerlandais, Geert Wilders, et le Premier ministre des Pays-Bas, Mark Rutte, avant un débat télévisé, le 13 mars 2017 à Rotterdam. (YVES HERMAN / REUTERS)