Législatives aux Pays-Bas : Geert Wilders rate son pari

Les premières estimations donnent les libéraux de Mark Rutte en tête des législatives ce mercredi 15 mars, alors que le populiste ne gagne que quatre sièges.

Voir la vidéo
France 3
avatar
France 3France Télévisions

Mis à jour le
publié le

D'après les premières estimations ce mercredi soir, le leader du parti populiste Geert Wilders ne devrait pas finir en tête des législatives aux Pays-Bas. Les premiers sondages sortie des urnes montrent une très légère poussée du parti europhobe et anti-islam de Geert Wilders qui gagnerait quatre sièges, explique Pascal Verdeau, le journaliste de France3 qui s'expime en direct de La Haye (Pays-Bas).

Effondrement des travaillistes

Ce n'est donc pas un raz-de-marée. Geert Wilders loupe son pari. En revanche, les libéraux du parti sortant Mark Rutte perdent des plumes, mais restent le premier parti du royaume. Une prime à un Premier ministre qui a su gérer avec fermeté le bras de fer avec Ankara et le président Erdogan, poursuit le journaliste, qui ajoute un mot sur l'effondrement historique des travaillistes au profit du parti chrétien-démocrate.

Le JT
Les autres sujets du JT
Geert Wilders, le leader de l\'extrême droite hollandaise
Geert Wilders, le leader de l'extrême droite hollandaise (FRANCE 3 / FRANCETV INFO)