"Paradise Papers" : de Malte aux Bahamas, comment Shakira a placé ses actifs dans des paradis fiscaux

La chanteuse colombienne, qui réside à Barcelone (Espagne) avec son compagnon Gerard Piqué, est en effet officiellement domiciliée fiscalement aux Bahamas.

La chanteuse Shakira lors d\'un concert à Hambourg  (Allemagne), le 6 juillet 2017.
La chanteuse Shakira lors d'un concert à Hambourg  (Allemagne), le 6 juillet 2017. (GEORG WENDT / DPA / AFP)
avatar
franceinfoFrance Télévisions

Mis à jour le
publié le

Championne des charts, mais aussi de l'optimisation fiscale. La star de la pop Shakira a mis en place un montage très élaboré pour payer moins d'impôts, révèlent les documents issus des "Paradise Papers" mardi 7 novembre. La chanteuse colombienne, qui réside à Barcelone (Espagne) avec son compagnon Gerard Piqué, est en effet officiellement domiciliée fiscalement aux Bahamas, où le taux d'imposition est particulièrement bas, révèle l'enquête menée par le Consortium international des journalistes d'investigation (ICIJ), à laquelle ont participé en France la cellule investigation de Radio France, "Cash Investigation", ainsi que Le Monde.

Les droits d'auteurs de Shakira, d'un montant de 31,6 millions d'euros, sont répartis entre l'île de Malte et le Luxembourg, autres territoires à la fiscalité avantageuse. Cité par Le Monde, l'avocat de l'artiste justifie ces montages fiscaux par la grande mobilité de sa cliente.

Shakira est une artiste internationale. Elle a eu différentes résidences au cours de sa vie professionnelle et elle a toujours respecté les lois des juridictions dont elle dépendait.

Ezequiel Camerini

cité par "Le Monde"

Dans le détail, les actifs de la chanteuse sont dissimulés à Malte depuis décembre 2007 derrière une holding, Tournesol Limited, dont Shakira est la seule actionnaire. Cette holding détient elle-même une autre entreprise, ACE Entertainment, qui gère ses droits et est basée au Luxembourg. Une dernière entité Geneurope Holding BV, basée au Pays-Bas et elle aussi détenue par la star, a de son côté servi à des déplacements de capitaux entre les deux premières structures.

Mais là encore, l'avocat de la chanteuse insiste sur la légalité de l'opération. "Tournesol Limited remplit toutes les conditions légales nécessaires à son bon fonctionnement. Les informations relatives à cette entité sont publiques et transparentes", assène Ezequiel Camerini.