DIRECT. Treize soldats israéliens tués dans l'opération à Gaza

Dans la ville de Gaza, de nombreux morts et blessés jonchent les rues, après une nouvelle intensification de l'offensive israélienne sur l'enclave palestinienne contrôlée par le mouvement islamiste Hamas.

Des chars israéliens à la frontière avec Gaza, le 20 juillet 2014.
Des chars israéliens à la frontière avec Gaza, le 20 juillet 2014. (BAZ RATNER / REUTERS)
logo
France Télévisions

Mis à jour le
publié le

Ce qu'il faut savoir

L'armée israélienne confirme la perte de treize soldats après l'intensification de son offensive à Gaza. Les bombardements ont redoublé d'intensité sur l'enclave palestinienne contrôlée par le mouvement islamiste Hamas. L'armée israélienne tente de neutraliser les tirs de roquettes et les tunnels du mouvement palestinien.

Selon un nouveau bilan réalisé dimanche 20 juillet par les services de santé de la bande de Gaza, plus de 400 Palestiniens sont morts au 13e jour de l'offensive militaire israélienne. 

Voici les principales informations :

 La plus meurtrière depuis le début de l'opération. Au moins 87 Palestiniens ont été tués dans la bande de Gaza, dimanche, selon les secours. 

Treize soldats israéliens tués. Tsahal a confirmé la mort de treize soldats, le double des pertes subies depuis le début des opérations. Selon Le Figaro, qui annonçait une quinzaine de soldats israéliens morts tués dans la nuit de samedi à dimanche 20 juillet, au moins un char de l'unité Golani a été détruit au cours des combats par des missiles de type Sagger. 

La trêve respectée une demi-heure à peine. L'armée israélienne "a approuvé une pause humanitaire à la demande du Comité international de la Croix Rouge (CICR) entre 13h30 et 15h30 heure locale à Chajaya", a indiqué l'armée sur son compte Twitter. Un peu plus tôt, le mouvement islamiste palestinien Hamas s'était dit favorable à une trêve humanitaire de trois heures. Finalement, elle n'a duré que très peu de temps, Tsahal accusant le Hamas de l'avoir rompu. Les Israéliens disent avoir riposté à des tirs.

L'armée israélienne intensifie son pilonnage. Au moins 50 Palestiniens, parmi lesquelles 17 enfants, 14 femmes et 4 personnes âgées, ont été tués et 380 blessés par les bombardements israéliens de Chajaya, à l'est de la ville de Gaza, selon les secours palestiniens.

Nouveaux efforts diplomatiques. Le secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, est attendu dans la région, tandis qu'une rencontre est prévue au Qatar entre le président palestinien Mahmoud Abbas, en retrait depuis le début de la crise, et le chef en exil du Hamas, Khaled Mechaal.

Le live

Suivez le live et réagissez en direct
#PROCHE_ORIENT

Retrouvez ici l'intégralité de notre live #PROCHE_ORIENT

23h03 : Il est 23 heures. Retrouvez les principaux titres de l'actualité sur notre page d'accueil : 

 Journée la plus sanglante dans les deux camps depuis le début de l'offensive israélienne sur la bande de Gaza. Plus de 100 palestiniens ont perdu la vie aujourd'hui, et treize soldats israéliens ont été tués la nuit dernière. Le Hamas a revendiqué en fin de journée l'enlèvement d'un soldat israélien.

 Au lendemain des débordements lors d'une manifestation propalestinienne à Barbès, de nouveaux affrontements ont éclaté à Sarcelles (Val-d'Oise). Huit personnes ont été interpellés et quatre policiers ont été blessés.

 Deux personnes sont mortes cet après-midi en Ardèche et dans le Gard en raison des orages. Météo France maintient 16 départements en vigilance orange aux orages et aux inondations. 

 Les rebelles affirment détenir les boîtes noires de l'appareil. Les Américains accumulent les preuves contre les séparatistes prorusses, et les occidentaux haussent le ton contre Vladimir Poutine. 

22h35 :  "Le soldat israélien Shaul Aaron est entre les mains des Brigades Ezzedine al-Qassam", a annoncé le porte-parole de la branche armée du mouvement palestinien Hamas dans une allocution télévisée.

Au même moment des scènes de liesse ont éclaté dans les rues de la ville de Gaza aux cris d'"Allah Akbar" (Dieu est Grand). Interrogée, l'armée israélienne a répondu qu'elle "vérifiait" les allégations du groupe armé palestinien.

22h07 :  La branche armée du Hamas revendique l'enlèvement d'un soldat israélien.

22h06 :  Le quotidien Libération a dévoilé la "Une" de son édition de demain. Le journal met en parallèle la guerre en cours à Gaza et les troubles en France en marge des manifestations propalestiniennes.

21h30 : "J'appelle à la tenue d'une réunion d'urgence du conseil de sécurité de l'ONU"

 Mahmoud Abbas, en visite au Qatar, a ajouté que la situation à Gaza était "insupportable", après la mort d'au moins 100 Palestiniens à Gaza dimanche.

21h25 :  Des cris, des pleurs et regards hagards. Le 13e jour de l'offensive israélienne sur Gaza a été particulièrement sanglant. Plus de 100 Palestiniens ont été tués en une seule journée. La plus meurtrière depuis le début des frappes israéliennes.

(FRANCE 2)

21h15 :  Mahmoud Abbas demande une réunion d'urgence du Conseil de sécurité de l'ONU au sujet de Gaza.

21h05 : Il est 21 heures. Avant de se plonger dans le film du dimanche soir, on fait un point sur l'actu : 

 Journée la plus sanglante dans les deux camps depuis le début de l'offensive israélienne sur la bande de Gaza. Plus de 100 palestiniens ont perdu la vie aujourd'hui, et treize soldats israéliens ont été tués la nuit dernière. Par ailleurs, les efforts diplomatiques n'avancent pas.

 Au lendemain des débordements lors d'une manifestation propalestinienne à Barbès, de nouveaux affrontements ont éclaté à Sarcelles (Val-d'Oise). Huit personnes ont été interpellés et quatre policiers ont été blessés.

 Deux personnes sont mortes cet après-midi en Ardèche et dans le Gard en raison des orages. Météo France maintient 21 départements en vigilance orange aux orages et aux inondations. 

Le Français Ulrich Robeiri devient champion du monde d'épée, lors des Mondiaux à Kazan en Russie.

21h01 : "Israël doit faire beaucoup plus pour protéger les civils"
 Ban Ki-moon presse Israël de faire plus d'efforts pour épargner les innocents dans son offensive militaire dans la bande de Gaza, lors d'une conférence de presse à Doha (Qatar).

20h54 :  Il s'agit d'une journée noire pour Tsahal. L'armée israélienne a perdu 13 hommes la brigade d'élite Golani, la nuit dernière.


(FRANCE 2)

20h43 :  Plus de 100 Palestiniens ont été tués à Gaza aujourd'hui. Journée la plus sanglante depuis le début du conflit.

19h58 :  Selon Benjamin Netanyahu, le soutien de la communauté internationale à l'opération militaire israélienne à Gaza est "très fort". 

Lors d'une conférence de presse, le Premier ministre israélien a indiqué : "Nous menons une opération complexe, intense et en profondeur à l'intérieur de la bande de Gaza qui est soutenue par le monde.".

19h51 :  Le bilan continue de s'alourdir aujourd'hui dans la bande de Gaza. Près de 100 Palestiniens sont morts dans le pilonnage par l'armée israélienne d'une banlieue de Gaza, faisant de cette journée la plus sanglante depuis le début du conflit. La nuit dernière, 13 soldats israéliens ont également été tués. Suivez les événements en direct.

19h22 :  Le secrétaire d'Etat américain John Kerry a dit avoir l'intention de se rendre "très bientôt" au Proche-Orient. Il a par ailleurs déclaré qu'Israël avait le droit de se défendre contre les tirs de roquettes et les attaques lancées à partir des tunnels transfrontaliers entre la bande de Gaza et l'Etat hébreux.

19h06 : Il est 19 heures. Voici les principaux titres de l'actualité :
 Au lendemain des débordements lors d'une manifestation propalestinienne à Barbès, de nouveaux affrontements ont éclaté à Sarcelles (Val-d'Oise). Une synagogue a été prise pour cible.

 L'offensive israélienne sur la bande de Gaza s'intensifie. Au moins 96 palestiniens ont péri aujourd'hui, ce qui porte le bilan à 434 morts depuis le début de l'offensive israélienne. La nuit dernière, treize soldats israéliens ont également été tués. Et les efforts diplomatiques n'avancent pas.

 Deux personnes sont mortes cet après-midi en Ardèche et dans le Gard en raison des orages. Météo France maintient 21 départements en vigilance orange aux orages et aux inondations. 
 Les corps des victimes du crash ont été rassemblés dans un train réfrigéré, alors que les rebelles affirment détenir les boîtes noires de l'appareil. Les occidentaux haussent le ton et menacent Vladimir Poutine de nouvelles sanctions.

18h28 :  Une frappe israélienne sur Gaza a fait huit nouveaux morts. Le bilan pour la seule journée d'aujourd'hui atteint désormais 95 morts côté palestiniens. Treize soldats israéliens ont également perdu la vie cette nuit. Suivez les événements en direct.

17h50 :  @Aymeric Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu a déclaré aujourd'hui que l'opération militaire visant à détruire les tunnels creusés par le Hamas à Gaza pourrait s'achever "assez rapidement", sans toutefois fixer d'échéance.

17h50 : Est-ce que, si Tsahal réussissait le "nettoyage" des tunnels, l'offensive s'arrêterait, l'armée essaierait de détruire les lance-roquettes ou encore d'occuper Gaza?

17h41 :  Treize soldats israéliens de la brigade Golani ont été tués la nuit dernière dans la bande de Gaza où l'armée israélienne mène une offensive. Suivez les événements en direct.

17h32 :  Treize soldats israéliens ont été tués dans l'opération à Gaza

16h55 :  Au moins 87 Palestiniens sont morts aujourd'hui dans la bande de Gaza, selon un nouveau bilan fourni par les secours. Au moins 425 Palestiniens ont été tués à Gaza depuis le début de l'offensive israélienne, le 8 juillet. Suivez les événements en direct

16h19 :  L'envoyée spéciale de France 2 témoigne du "chaos" qui règne à Gaza. Au moins 62 Palestiniens ont été tués et 400 autres blessés dans un nouveau bombardement de l'armée israélienne.


(SAMAH SOULA, PHILIPE MAIRE - FRANCE 2)

16h07 : 16 heures. Le moment de faire un nouveau point sur l'actualité.  Les corps des victimes du crash ont été rassemblés dans un train réfrigéré, alors que les rebelles affirment détenir les boîtes noires de l'appareil.

 L'offensive israélienne sur la bande de Gaza s'intensifie : la barre des 400 morts palestiniens est dépassée, une quinzaine de soldats israéliens ont été tués, et les efforts diplomatiques n'avancent pas.

 21 départements ont été placés en vigilance orange aux orages et aux inondations. Environ 8 000 foyers sont privés d'électricités après les orages d'hier soir.

L'étape du jour entre Tallard et Nîmes semble promise aux sprinters. Mais la météo pourrait jouer les troubles fêtes. Regardez les 50 derniers kilomètres en vidéo.

15h56 :  "On a proposé au Hamas un cessez-le-feu et ils l'ont refusé", a dit John Kerry sur la chaîne de télévision ABC. "Bien que l'Egypte et d'autres pays aient appelé à ce cessez-le-feu, ils se sont obstinés à s'attirer l'acharnement (de la part d'Israël) visant à désamorcer leur capacité à lancer des roquettes sur Israël".

15h28 :  Le premier ministre Benjamin Netanyahou affirme sur CNN qu'Israel prendra toutes les mesures nécessaires pour restaurer le calme et la sécurité à Gaza.

15h03 :  Le chef de la Ligue arabe Nabil al-Arabi qualifie de "crime de guerre" le bombardement israélien de Charjaya, une banlieue de Gaza, et appelle à un "arrêt immédiat" de l'offensive israélienne sur l'enclave palestinienne.

14h46 :  Les dirigeants palestiniens dénoncent un "massacre" commis par Israël à Chajaya.

14h16 :  D'après Le Figaro, ces soldats appartenaient à la prestigieuse brigade Golani. Un de leurs chars a aussi été détruit par un missile.

14h13 :  D'après Le Figaro, une quinzaine de soldats israéliens ont été tués à Gaza la nuit dernière.

13h33 :  De tout petits cadavres ensevelis en hâte au milieu des pleurs. Est-ce que les Israeliens ne se souviennent pas ? #Gaza

13h33 :  Sur Twitter, l'ancienne ministre Michèle Delaunay fait un parallèle entre la Shoah et la situation actuelle à Gaza.

13h25 :  D'après l'armée israélienne, le Hamas n'a pas respecté la trêve humanitaire de deux heures prévue dans un quartier de Gaza.

13h06 :  Le bilan de l'offensive israélienne dépasse les 400 morts palestiniens, annoncent les services de secours.

12h54 :  Israël observe une trève de 12h30 à 14h30 dans le quartier de Chajaya, à la demande de la Croix-Rouge.

12h37 :  Israël annonce une trêve de deux heures dans une banlieue de Gaza.

12h09 :  @Anonyme Depuis le début du conflit, 1 300 roquettes ont été tirées sur Israël, et les tirs se sont multipliés depuis le début de l'offensive terrestre. Une roquette est lancée toutes les dix minutes environ. D'après RFI, les tirs sont souvent télécommandés à distance, ce qui explique qu'il y en ait toujours autant. 

12h07 :  Y a-t-il encore des roquettes tirées sur Israel depuis le début des opérations terrestres à Gaza ?

11h28 :  Une photo du bombardement du quartier de Shejaia de Gaza City. Au moins 40 personnes sont mortes pendant l'attaque, d'après des témoins.


(MOHAMMED SALEM / REUTERS)

11h26 :  Le Hamas se dit favorable à une trève humanitaire de trois heures dans la bande de Gaza.

10h28 :  La rumeur avait couru pendant la Coupe du monde : les joueurs algériens avaient donné leurs primes du Mondial aux enfants de Gaza. Il s'agissait d'une rumeur sans fondement... jusqu'à ce qu'hier, la fédération algérienne annonce sur son site que les joueurs algériens ont donné 100 000 dollars aux enfants de Gaza.

10h22 :  Panique à choujaya après une nuit d'horreur les habitants fuient par certaines, à pied, sans rien #gaza

10h22 :  Les ambulances n'accèdent plus aux quartiers bombardés, "les tanks tirent a l'aveugle" racontent les habitants #gaza

10h21 :  Un ambulancier et un caméraman ont été tués dans le quartier de Chalaya, à Gaza, annoncent les secours. Un journaliste d'Europe 1 est sur place.

09h38 :  L'offensive de la nuit à Gaza a poussé de nombreux habitants du quartier de Shujayeh à fuir, par tous les moyens. L'armée israélienne indique avoir accru son offensive terrestre. Le bilan des victimes gazaouies a dépassé les 360 morts, au 13e jour du conflit.






(FINBARR O'REILLY ET BAZ RATNER / REUTERS)

09h07 : Hop, hop, hop, un premier point sur l'actualité.  L'armée israélienne intensifie son offensive terrestre sur la bande de Gaza, alors que côté palestinien, on cherche à négocier une trève.

 38 personnes ont été interpellées après la manifestation pro-palestinienne à Paris, qui a dégénéré. 17 policiers ont été blessés.

Encore 25 départements, essentiellement du nord-ouest du pays, ont été placés en vigilance orange aux orages par Météo France. 

Les séparatistes pro-russes proposent de garantir la sécurité des experts venus inspecter la zone du crash en échange d'une trève avec les forces loyalistes. Trop tard, disent Kiev et Kuala Lumpur : des dizaines d'indices ont été détruits.