Voici Gavel, le chien trop gentil pour faire partie de la police australienne

Le chiot a été recalé du concours de chien policier, dans l'Etat du Queensland. Mais il a trouvé un nouveau job. 

Capture d\'écran de la photo du chien Gavel, postée le 2 juin 2017 sur Instagram par le gouverneur du Queensland (Australie). 
Capture d'écran de la photo du chien Gavel, postée le 2 juin 2017 sur Instagram par le gouverneur du Queensland (Australie).  (GOVERNOR OF QUEENSLAND / INSTAGRAM)
avatar
franceinfoFrance Télévisions

Mis à jour le
publié le

Gavel était trop sociable pour être dans la police. Au lieu de courser les individus suspects, ce jeune berger allemand se montrait bien trop amical avec n'importe quel bipède, les saluant chaleureusement. Il y a un an, le chiot a donc été recalé du concours pour faire partie des chiens policiers du Queensland (Australie). Pour la police, Gavel "n'avait pas les aptitudes nécessaires à une vie au front". Il semblait donc destiné au simple compagnonnage.

C'était sans compter le gouverneur du Queensland, Paul de Jersey, qui a recueilli le chiot âgé de six semaines, raconte la BBC (en anglais) dans un article publié jeudi 8 juin. Et contre toute attente, Gavel a pris du galon... en devenant le chien officiel du gouverneur.   

Accueil des invités et cérémonies officielles

Dans un billet publié sur Facebook, fin mai, le gouverneur a ainsi donné des nouvelles de l'animal. "Il a peut-être échoué à devenir un chien policier du Queensland, mais il est très clair que Gavel a les caractéristiques nécessaires pour remplir correctement les missions de chien officiel du Queensland", plaisante le gouverneur. La photo montre Gavel, affublé d'une écharpe officielle, assis sur une pelouse fraîchement taillée, devant la maison du gouverneur. 

Selon la BBC, Gavel est ainsi chargé d'accueillir les invité(e)s et les groupes de touristes venus visiter la maison du gouverneur. Il participe même aux cérémonies officielles et on lui a fabriqué un costume spécial portant les emblèmes du Queensland. Bref, pour Gavel, finie la vie de chien !