Une mystérieuse affaire d'ornithorynques décapités préoccupe l'Australie

Les autorités ont découvert trois cadavres de ce mammifère endémique, dont deux sans leur tête.

Les autorités australiennes ont annoncé, le 10 avril 2017, avoir retrouvé trois cadavres d\'ornithorynques, dont deux décapités. 
Les autorités australiennes ont annoncé, le 10 avril 2017, avoir retrouvé trois cadavres d'ornithorynques, dont deux décapités.  (DE AGOSTINI EDITORIAL / GETTY IMAGES)
avatar
franceinfo avec AFPFrance Télévisions

Mis à jour le
publié le

Mais qui en veut à ces mammifères australiens, farouches et nocturnes, connus pour pondre des œufs ? Deux ornithorynques ont été retrouvés décapités dans un parc d'Albury, dans le sud-est de l'Australie, ont annoncé les autorités, lundi 10 avril. Ces découvertes ont eu lieu dans un laps de temps de cinq semaines dans les jardins botaniques de cette localité de Nouvelle-Galles du Sud. Un troisième ornithorynque a aussi été retrouvé mort, mais pas décapité.

Un "acte odieux de cruauté"

Hazel Cook, une responsable locale, explique au Border Mail (en anglais) que les cadavres ont été examinés par un vétérinaire qui a déterminé que les ornithorynques n'ont pas été tués par d'autres animaux sauvages. "Il se trouve qu'on voit où ils ont tenté de couper la vertèbre", indique-t-elle, tout en se disant incapable de dire si la décapitation s'est produite avant ou après la mort.

"On a aucune idée de la raison pour laquelle quelqu'un ferait ça, en particulier contre un animal aussi doux qu'un ornithorynque", s'indigne-t-elle encore, en évoquant cette espèce endémique au pays. Une porte-parole des parcs nationaux de l'Etat affirme, elle, que "ces animaux semblent avoir été volontairement tués dans un acte odieux de cruauté contre un des animaux australiens les plus aimés".