Eurozapping : Breivik poursuit la Norvège, des trafiquants dépouillés en Espagne

Une équipe de France 3 revient sur les sujets qui ont marqué l'actualité européenne de ce lundi 14 mars.

Voir la vidéo
France 3

Mis à jour le , publié le

Les réfugiés prêts à tout pour entrer en Macédoine. Des centaines d'entre eux ont quitté le camp d'Idomeni, au nord de la Grèce. Ils ont coupé à travers champs, franchissant même une rivière. L'armée macédonienne s'est déployée pour arrêter les migrants et bloquer ce nouveau point de passage.

Un gang dépouillait les trafiquants de drogue en Espagne. Sur des images, on les voit être poursuivis par d'autres trafiquants à qui ils ont volé leur cargaison. La police vient d'arrêter une trentaine d'hommes, la plupart d'origine marocaine. Ils écoulaient leur butin dans toute l'Europe, y compris en France.

L'Etat norvégien poursuivi par Anders Behring Breivik

Le tueur d'extrême droite avait posé une bombe au siège du gouvernement puis massacré 69 jeunes travaillistes sur l'île d'Utoya en juillet 2011. Aujourd’hui, il attaque l'Etat norvégien pour traitement inhumain. Il se base sur la convention européenne des Droits de l'homme. Anders Breivik se dit isolé et accuse les autorités de ne pas respecter sa vie privée. Un procès pour examiner sa requête s'ouvre mardi.

La campagne pour le revenu inconditionnel débute en Suisse avec de l'argent distribué dans la gare de Zurich. Un argument choc pour convaincre la population de voter pour ce dispositif. Principe : toutes les allocations sont supprimées au profit d'une somme unique pour tous. "C'est libéral et social à la fois", affirme la coordinatrice de la campagne. Reste à savoir si les Suisses sont prêts à faire couler l'argent à flots. Réponse lors du vote en juin.

Le JT
Les autres sujets du JT