Nicolas Sarkozy annonce la fermeture de l'ambassade de France en Syrie

Le ministre des Affaires étrangères, Alain Juppé, avait dénoncé hier soir l'absence de coopération des autorités syriennes pour organiser l'évacuation des journalistes français. "Ce qui se passe en Syrie est un scandale" a dit ce matin le président de la République. La Grande-Bretagne et les Etats-Unis ont déjà fermé leurs ambassades à Damas.

Franceinfo
Franceinfo (Franceinfo)
avatar
Sylvie JohnssonRadio France

Mis à jour le
publié le

L'ambassadeur de France, Eric Chevallier, avait regagné d'urgence son poste il y a une semaine vraisemblablement pour gérer les opérations de sauvetage des journalistes. Il va donc à nouveau rentrer à Paris où il séjournait dans le cadre de "consultations."

  "En Syrie, ce qui se passe, c'est un scandale, il y a plus de 8.000 morts, (dont) des  centaines d'enfants, et la ville de Homs qui menace d'être rayée de la carte,  c'est absolument inacceptable " a affirmé ce matin le chef de l'Etat.

  "Les autorités syriennes n'ont pas accédé à la demande que nous avions faite d'envoyer l'ambassadeur de France à Homs pour qu'il puisse prendre contact avec le Croissant rouge et la Croix-rouge et donner ainsi toutes les garanties de sécurité à Edith Bouvier et William Daniels " pour leur évacuation avait indiqué hier soir Alain Juppé.

Hier la Grande-Bretagne avait  annoncé le retrait de tout
son personnel diplomatique de Syrie et la suspension de
l'activité de son ambassade à Damas. e la Suisse. Les Etats-Unis avaient eux fermé leur représentation et évacué leurs derniers personnels sur place dés le début du mois de février.