Naufrage en Méditerranée : jusqu'à 500 migrants portés disparus

Jusqu'à 500 migrants sont portés disparus après le naufrage de leur embarcation de fortune en Méditerranée annonce l'Organisation Internationale des Migrations (OIM) ce lundi. Ce sont des palestiniens repêchés jeudi matin par un porte-conteneurs qui ont rapporté l'information.

(Des dizaines d'Africains ont été secourus au large des côtes libyennes © REUTERS/Ismail Zitouni)
Radio France

Mis à jour le
publié le

Ils sont des centaines. Au moins 500 selon l'Organisation International des Migrations (OIM). Si ces informations sont confirmées, ce sera sans doute "le naufrage le plus grave de ces dernières années." Des centaines de migrants ont perdu la vie ces dernières heures dans le naufrage de leur embarcation de fortune au large la Libye. L'information a été rapportée par deux Palestiniens qui ont été repêchés jeudi par un porte-conteneurs italien. Les deux rescapés, partis de Damiettta en Egypte avec 500 autres personnes environ de Syrie, de Palestine, du Soudan ou d'Egypte, ont également indiqué que les passeurs avaient volontairement provoqué le naufrage. 

Selon le récit des deux rescapés, ce sont les passeurs qui ont délibérément coulé l'embarcation de fortune après que les candidats à l'exil ont refusé de changer d'embarcation comme ils le leur demandaient. "Neuf autres survivants ont été secourus par des navires grecs ou maltais mais il semble que tous les autres aient péri" explique l'OIM. 

"Les passeurs avec leur bateau ont frappé le bateau des migrants pour le couler", les explications de la présidente de l'OIM Christiane Berthiaume
--'--
--'--

Ce genre de naufrage est malheureusement courant dans cette zone de la Méditerranée. Chaque année, des milliers de migrants tentent de rallier clandestinement l'île italienne de Lampedusa au sud de la Sicile, ou l'île de Malte, en traversant la Méditerranée. Des centaines sont d'ailleurs interceptés quotidiennement par les autorités italiennes. Dimanche, déjà, des dizaines d'africains ont perdu la vie dans le naufrage de leur embarcation au large des côtes libyennes.