Mali : un assaillant tué après l'attaque d'un bâtiment de militaires européens

Des coups de feu ont retenti dans la capitale malienne, lundi soir. Un membre des forces de sécurité maliennes a été légèrement blessé. On ignore le mobile de l'attaque et l'identité des assaillants.

Des soldats européens pendant l'attaque d'un hôtel abritant la mission de formation militaire de l'UE, le 21 mars 2016, à Bamako (Mali).
Des soldats européens pendant l'attaque d'un hôtel abritant la mission de formation militaire de l'UE, le 21 mars 2016, à Bamako (Mali). (HABIBOU KOUYATE / AFP)

Mis à jour le , publié le

Nouvelle attaque à Bamako (Mali). Des hommes armés ont attaqué, lundi 21 mars, un hôtel abritant la mission de formation militaire de l'UE (EUTM), a indiqué une source au sein de la mission à l'AFP. "Quatre personnes ont tenté de forcer notre barrage en tirant. Parmi elles, il semble qu'il y avait un sniper", a indiqué cette source.

"Les militaires de l'EUTM et les gardes qui assurent la protection du bâtiment ont immédiatement riposté. Un des assaillants a été abattu", a déclaré dans la soirée le ministre de la Sécurité intérieure, Salif Traoré, à la télévision.

"Deux ou trois" assaillants

"Nous sommes en train de prendre des dispositions pour vérifier le sac qu'il transportait, qui pourrait contenir des explosifs, et la protection civile est également en train de faire son travail. Deux suspects ont été interpellés. Ils sont en train d'être interrogés. Les opérations continuent sur le terrain", a poursuivi le ministre, ajoutant que "les assaillants seraient deux ou trois", alors que la source de l'EUTM avait parlé de quatre hommes, dont trois en fuite.

Un membre des forces de sécurité maliennes a été légèrement blessé, selon le ministère. L'identité et les motivations des assaillants restent inconnues.

Les tirs entendus dans la soirée se sont tus peu avant 21 heures (heure de Paris), selon des témoins et des correspondants de l'AFP.

"Aucun dommage n'a été occasionné"

Sur Facebook, la mission militaire a indiqué que l'attaque était terminée et qu'aucun de ses membres n'avait été blessé.

Aujourd’hui le QG de l' #EUTM #Mali a été attaqué. Personne n'a été blessé et aucun dommage n'a été occasionné. Maintenant nous sommes en train de sécuriser la zone.

Posted by EUTM Mali on Monday, March 21, 2016

L'hôtel réquisitionné par la mission de formation européenne est situé dans le quartier ACI 2000. Il est à quelques centaines de mètres de l'hôtel de luxe Radisson Blu, frappé le 20 novembre par un attentat jihadiste ayant fait 20 morts, outre les deux assaillants. Cette attaque avait été revendiquée par Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi), en coordination avec le groupe jihadiste de l'Algérien Mokhtar Belmokhtar, Al-Mourabitoune.

L'EUTM, qui compte quelque 600 membres du personnel, réunit des militaires européens de 25 pays, actuellement sous commandement allemand. Elle a été lancée en février 2013, dans la foulée de l'opération militaire à l'initiative de la France visant à chasser les jihadistes qui contrôlaient le nord du Mali. Elle a pour objectif de remettre sur pied l'armée malienne, sous-entraînée et sous-équipée.