Le monde traverse la pire crise humanitaire depuis 1945, d'après un responsable de l'ONU

Le secrétaire général adjoint des Nations unies aux affaires humanitaires a demandé, vendredi, de débloquer rapidement des fonds, lors d'une déclaration devant le Conseil de sécurité.

Un garçon récolte les déchets pour gagner de l\'argent et trouver à manger à Sanaa, au Yémen, le 14 février 2015.
Un garçon récolte les déchets pour gagner de l'argent et trouver à manger à Sanaa, au Yémen, le 14 février 2015. (MOHAMMED HAMOUD / ANADOLU AGENCY / AFP)
avatar
franceinfoFrance Télévisions

Mis à jour le
publié le

"Nous nous trouvons à un moment critique de notre histoire", s'est alarmé Stephen O’Brien, secrétaire général adjoint des Nations unies aux affaires humanitaires. Alors qu'il parlait devant le Conseil de sécurité des Nations unies (en PDF et en anglais) vendredi 10 mars, il a ajouté que nous "faisons face à la pire crise humanitaire depuis la création des Nations unies", en 1945. Le sous-secrétaire général a notamment souligné que "20 millions de personnes sont touchées par la famine dans quatre pays". 

Une demande de fonds urgente

"Sans des efforts collectifs et coordonnés, des gens vont simplement mourir de faim et bien d'autres vont être atteints de maladies et en mourir", a continué Stephen O'Brien. Il a ainsi demandé d'accorder rapidement des fonds pour aider le Yémen, le Soudan du Sud, la Somalie et le nord-est du Nigeria. "Pour être précis, nous avons besoin de 4,4 milliards de dollars d'ici à juillet", a lancé Stephen O’Brien.