Le dernier révolté du camp nazi de Treblinka est mort à 93 ans

C'était le dernier survivant de la révolte des déportés dans le camp nazi de Treblinka. Samuel Willenberg est décédé à l'âge de 93 ans. Il sera enterré lundi.

(Samuel Willenberg avait réussi à s'échapper du camp nazi de Treblinka © Reuters)
Radio France

Mis à jour le
publié le

Samuel Willenberg était un des rares survivants de Treblinka, le camp d'extermination allemand en Pologne où 870 000 Juifs ont perdu la vie. Il a 19 ans lorsqu'il est déporté. Avec une centaine d'autres détenus, il organise une révolte en août 1943. Les déportés mettent le feu à une partie du camp avant de monter à l'assaut de la clôture sous les balles des nazis qui réussissent à tuer la plupart des fugitifs. Samuel Willenberg est blessé à la jambe, mais il survit.

Une volonté de témoigner 

En 1950, il émigre en Israël. A sa retraite, il devient sculpteur et écrivain et toutes ses œuvres sont liées au traumatisme de l’Holocauste. Il témoigne également dans les écoles et accompagne chaque année à Treblinka des jeunes israéliens pour commémorer la journée de la Shoah.

Les descendants de Samuel Willenberg expriment l’espoir de pouvoir réaliser son dernier rêve : construire à Treblinka un mémorial dont il avait déjà dessiné les plans.