Parmi la foule des journées commémoratives, il y en aura désormais une pour célébrer… le bonheur, tout simplement. L'Assemblée générale de l'ONU a proclamé, jeudi 28 juin, le 20 mars Journée internationale du bonheur.

L'idée avait été lancée par le petit royaume bouddhiste himalayen du Bhoutan, qui a adopté comme statistique officielle le "bonheur national brut", plutôt que du produit national brut (PNB).

La recherche du bonheur, quête fondamentale

Dans une résolution adoptée par consensus, l'Assemblée souligne que "la recherche du bonheur est un des objectifs fondamentaux de l'être humain". La résolution demande aux 193 pays membres de célébrer cette journée "de manière appropriée, notamment par des activités éducatives".

Mais le calendrier onusien comptant déjà quelque 120 journées de ce type, difficile de ne pas les voir s'entrechoquer : en l'occurrence, le 20 mars est déjà la Journée internationale de la francophonie. Ce jour-là, soyez donc heureux, mais en français dans le texte.