La France réclame l'arrêt des frappes russes en Syrie

Après la suspension mercredi des pourparlers sur l'avenir de la Syrie à Genève, les Etats-Unis et la France ont demandé ce jeudi l'arrêt des frappes russes.

(Laurent Fabius a réclamé à Genève l'arrêt des frappes russes pour rendre à nouveau possible les négociations © MaxPPP)
Radio France

Mis à jour le
publié le

 Alors que les pourparlers sur l'avenir de la Syrie ont été suspendus mercredi à Genève, les Etats-Unis, suivis par la France par la voix de son ministre des Affaires étrangères, Laurent Fabius, ont réclamé à Moscou l'arrêt des bombardements russes. 

 "Il faut exiger l'arrêt des bombardements qui tuent des civils et des sièges qui affament des centaines de milliers de personnes. La France est une puissance de paix, indépendante : nous n'avons pas d'agenda caché. Nous voulons que la Syrie puisse vivre libre et qu'on arrête d'assassiner tout un peuple. On ne peut pas se mettre à table pour négocier pendant qu'une des parties à la négociation est assassinée par l'autre ", a ainsi plaidé devant la presse Laurent Fabius.

 

"Je suis très remonté" - Laurent Fabius (Quai d'Orsay)
--'--
--'--
  

L'opposition syrienne avait en effet quitté la table des négociations après une importante percée de l'armée de Bachar al-Assad, soutenue par les frappes russes.

 Plusieurs dirigeants de la planète, dont le premier ministre britannique David Cameron et la chancelière allemande Angela Merkel, espèrent lever 9 milliards de dollars pour les 18 millions de Syriens victimes de la guerre.